fr

fr

Activités

le projet (Dedans Dehors) de wildaf Bénin qui rend autonome les détenus Beninois dans plusieurs métiers d’activité

Les personnes Handicapées détenues seront insérées dans plusieurs activités. Ceci ressort d'un projet (Dedans dehors) qui vise à favoriser leur autonomisation pour un développement durable dans le pays. Les détenus Handicapés, sortis les trois dernières années et qui séjournent encore dans les maisons d'arrêts sont concernés par le projet. Une nouvelle qui rejouit plus d'un et qui augure d'un lendemain meilleur.

L’erreur est Humaine, mais perceverer dans l’erreur est diabolique. Ainsi parlait un écrivain pour montrer que tout homme est faillible et il ne sait à rien de lui jeter la pierre. Wildaf Bénin en partenariat avec l’association Béninoise des arts plastiques et l’association label Mafia art, veulent rendre autonome les détenus Handicapés Beninois

L’objectif est de contribuer à un développement inclusif au Bénin en réduisant les barrières à la pleine et effective participation des détenus et ex détenus Handicapés Beninois dans les trois dernières années à la sortie de la prison et même dans les différentes maisons d’arrêt. Selon le communiqué signé par la coordonnatrice Nationale du projet, les détenus Handicapés ou déjà retrouvés leur liberté seront formés en art plastique, dessins, objet de vente, des tableaux et beaucoup d’autres activités génératrices de leur choix gratuitement.

Ceci permettra de les rendrent autonomes et ils contribueront aux développements de leurs contrées. Les objets fabriqués seront exposés dans les lieux publics très fréquentés et les sous leur seront renversés pour leur autonomisation. Trois maisons d’arrêts sont concernées dans le cadre de ce projet , il s’agit des prisons des villes de Cotonou, Abomey-Calavi, et ouidah . La reconversion de ces détenus Handicapés ou déjà en liberté urge, car elles sont les personnes qui ont les mêmes droits que les personnes non Handicapées et doivent être considérés de la même façon.
Nous sommes dans une lutte pour que les Droits des Personnes Handicapées soient respectés et valorisés a ajouté le chef projet Ghislain FANDOHAN.

Des organisations de Personnes Handicapées qui travaillent dans la défense des droits de l’homme et des personnes handicapées ont été mises en contribution pour la mobilisation des concernés. Une équipe très active et très motivée se mettent à la tâche pour rendre pérenne le projet et les Droits des Personnes Handicapées. Une initiative qui a reçu l’assentiment de l’union européenne.

Recherche sur


Bulletin

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez par e-mail l'actualité