fr

fr

Revue de presse

la vie au quotidien des personnes albinos en Côte d’Ivoire

Comment vit-on au quotidien quand on est albinos en Côte d'Ivoire ?

L’albinisme n’est évidemment pas le résultat d’une malédiction des dieux, mais une particularité génétique rare, non contagieuse. À cause d’un déficit de mélanine, un pigment biologique responsable de la coloration de la peau et des cheveux, les albinos sont tout blancs. Très sensibles à la lumière, leurs yeux et leur peau doivent être protégés des rayons du soleil, sous peine de développer un cancer de la peau. ils sont souvent victimes de discrimination.

97% des albinos vivent avec une myopie incorrigible et sont très sensibles au soleil et autres intempéries du fait de l’insuffisance de mélanine, protection pigmentaire contre les radiations UV. En Afrique et particulièrement en Côte d’Ivoire, la vie des albinos est une succession de difficultés.

Railleries, exclusions, les albinos sont montrés comme des génies par les uns ou encore porte-bonheur pour les autres. En cet effet, on n’hésite pas dans certaines régions d’Afrique à les sacrifier lors de rituels.

Or, bien souvent, dans le monde réel, leur différence attire plutôt le mauvais sort sur les albinos. En Afrique surtout, où pratiquement 1 enfant sur 10 000 naît albinos, ils font l’objet de nombreuses persécutions. Les fantômes, auraient des pouvoirs magiques : des potions confectionnées grâce à des parties de leur corps apporteraient chance et richesse. De même, avoir un rapport sexuel avec une femme albinos guérirait du sida.

Recherche sur


Bulletin

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez par e-mail l'actualité