fr

fr

Actualités

VIH et Handicap au Burkina

Une prévalence de 4,6% chez les personnes handicapées au Burkina Faso. C’est ce que révèle le mardi 24 avril 2018, une étude qui est réalisée dans quatre régions du pays le Centre, le Centre-Est, les Hauts-bassins et le centre-Ouest. Cette enquête a été commanditée par l’ONG Humanity & inclusion, avec l’appui du Secrétariat permanent du Conseil National de lutte contre le Sida et les infections sexuellement transmissibles (SP / CNLS-IST)

Au moment où le taux de prévalence du VIH /Sida connait une baisse considérable au Burkina Faso, -1% selon les dernières enquêtes, les personnes handicapées elles, restent cependant les plus vulnérables. En effet, l’enquête bio comportementale sur la vulnérabilité des personnes handicapées face au VIH au Burkina, conduite par l’équipe de l’Institut de recherche en sciences de la santé (IRSS), sous la houlette du Pr Seni Kouanda , a révélé une prévalence qui serait supérieure à 4 fois la moyenne nationale, soit un taux de prévalence de 4,6%

Financée par l’ONG Humanity & inclusion ( précédemment Handicap International), à hauteur de 88 millions de francs CFA, cette enquête réalisée de septembre à octobre 2017, a permis de toucher 3000 ménages dans les régions du Centre, du Centre –Est, des Hauts Bassins et du Centre –Ouest du Burkina. « Dans chacune des régions, nous avons fait une enquête ménage sur la base d’un certain nombre de critères. Nous avons sélectionné aléatoirement des ménages en vue d’identifier les personnes handicapées (handicap physique, auditif, visuel, mental (…)

Pour Clement Bagnoa, coordinateur technique des projets santé et réadaptation de l’ONG Humanity & inclusion, représentant le directeur des programmes de ladite ONG, soutient que de nombreuses barrières dans le système de santé et des facteurs socio-économiques, seraient à l’origine de l’épidémie chez les personnes handicapées. Il s’agit notamment, selon lui, de la limitation fonctionnelle des personnes handicapées, de leur accès limitée aux services de conseil/dépistage, de prise en charge, et des atteintes à leurs droits, notamment les violences sexuelles, la marginalisation et la stigmatisation.

Nadege Ouedraogo redactrice PROADIPH Burkina

Recherche sur


Bulletin

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez par e-mail l'actualité