fr

fr

Activités

Togo/les personnes handicapées de la préfecture d’Agoè-Nyivé sollicitent un appui de l’Etat

La coordination du Cercle d’action pour le développement des personnes handicapées (CADEPH) a échangé ce vendredi 19 juin 2020 avec la Direction préfectorale de l’action sociale d'Agoè-Nyivé. La rencontre a été ouverte par Monsieur Adamou Abdoulaye, Maire de la Commune d’Agoè-Nyivé 4 en présence des responsables d’autres associations œuvrant pour la promotion et l’épanouissement de la personne en situation de handicap au Togo.

Débuté au environ de 10 heures, la rencontre a permis de sensibiliser les responsables communaux de la direction préfectorale de l’action sociale et les délégués communaux de CADEPH sur les mesures barrières au covid-19 et les inviter à leur tour à sensibiliser les personnes handicapées et leurs familles sur l’importance du respect de ces mesures de protection.
Ce fut également une occasion d’envoyer en mission les délégués communaux du CADEPH désignés depuis certain temps et mette de ce fait en place un cadre préfectoral d’évaluation et d’harmonisation des actions de promotion et de protection des droits des personnes handicapées au sein de la préfecture.

Pour le président du CADEPH, Monsieur Gratien Akakpo-Numado, « Nous œuvrons pour que les budgets des communes soient sensibles aux droits des personnes handicapées. Une fois que c’est fait, nous allons avec l’appui de la direction préfectorale de l’action sociale faire en sorte qu’il y ait une subvention annuelle à l’association CADEPH au bénéfice de nos membres dans le domaine de la santé, de l’éducation et de la formation professionnelle ».

A l’occasion, la FETAPH, représentée par son directeur de programme par intérim, Monsieur Dodzi N’Kekpo, a offert à chaque commune de gel hydro alcoolique, de dispositif de lave-mains, du savon liquide et des affiches de sensibilisation.

En guise de témoignage lors de la cérémonie d’ouverture, Monsieur Abdoulaye, Maire de la Commune d’Agoè-Nyivé 4 souligne que : « On a besoin de vous, vous avez besoin de nous mais vous avez déjà démontré que vous êtes suffisamment organisés et que vous n’attendez que de nous ».

Pour sa part, le directeur préfectoral de l’action préfectorale, Wissiliwa Sallah a félicité le CADEPH pour l’organisation de cette rencontre. Pour lui, c’est le signe de la détermination du président du CADEPH à lutter contre la vulnérabilité des personnes handicapées.
Ensemble œuvrons pour le bien-être des personnes handicapées !

Par Brice BANDO, Point focal PROADIPH-Togo

Recherche sur


Bulletin

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez par e-mail l'actualité