fr

fr

Articles de presse

Togo, interview du président d’APHAK

" J’ai été utile à la société et je continue de l’être …" Monsieur LIMAZIE Matanassono est le Président de l'Association de Personnes Handicapées de la Kosah (APHAK) pour un second mandat depuis mai 2010. Il s’occupe au même moment du service de comptabilité- secrétariat au complexe la FRATERNITE à Kara. Il a bien voulu nous parler de lui et d’APHAK ?

Ayant constaté la marginalisation et le rejet des personnes handicapées par elles-mêmes et par la société ; la méconnaissance et le non respect des droits de ces dernières, un noyau des personnes handicapées a décidé de mettre sur pied APHAK.

- Pourquoi ce groupe cible ?

Parce que c’est la couche la plus vulnérable et donc la plus pauvre dont les droits sont négligés .

- Jusqu’où es- tu capable d’aller avec APHAK en tant que Président ?

D’ici dix (10) ans, nous voudrions avoir est une association régionale de référence dont le rôle est d’améliorer les conditions de vie de ses membres dans la kara ; et qui soi capable de développer des actions plus visibles sur les plans organisationnels, structurels, de développement local inclusif, d’AGR et de changement de comportement de l’ensemble des acteurs.

- Quel est ton model de réussite ?

Mon model est SOUMDIATA kéita. J’ai réussi ma vie malgré ma situation de handicap. J’ai servi la société pendant 17 ans déjà à la tête du Secrétariat et de la comptabilité du Complexe scolaire « la Fraternité à kara-Dongoyo. J’ai été utile à la société et je continue de l’être en étant à la tête d’APHAK pour un 2e mandat.

- Comment gères-tu tes temps morts ?

Je gère mon temps comme je peux et comme je veux en dehors d’APHAK et la fraternité. Je suis un homme de principe qui n’accepte pas d’être soumis à une exploitation inhumaine ou à la maltraitance.

- Quelle a été la plus grande joie de ta vie ?

C’est quand APHAK a été choisi pour piloter le projet éducation inclusive dans la commune de la Kara à l’issue d’une étude de faisabilité dans 4 régions du Togo.

- Que regrettes-tu le plus ?

Je ne regrette rien "A défaut de ce qu’on veut, on se contente de ce qu’on a et de ce qu’on fait" Dit-on

Adresse :
Tel :(228) 26611207/26616516/90873308
E-mail : aphak2005@yahoo.fr


Interview extrait du Journal ECLAT News N° 037 du 19 Novembre 2012

Didier N’KEKPO (FETAPH)

Recherche sur


Bulletin

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez par e-mail l'actualité