fr

fr

Actualités

Togo : Un livret de référence pour l’inclusion des personnes handicapées dans le développement local.

De la planification à la capitalisation : l’inclusion des personnes handicapées dans le développement local, pourquoi et comment ?

Depuis 2016, Inades-Formation Togo œuvre, avec l’appui technique et financier de CBM, à l’inclusion des personnes handicapées dans quatre (4) localités du pays : Adéta et ses environs dans la Préfecture de Kpélé, Atchangbadè dans la Kozah, Attitogon dans le Bas-Mono et Momé dans le Vo. Tout le parcours est ici retracé dans un livret qui représente un bijou dans la galerie de publications de l’institution. Ce document a été présenté, le 29 avril 2019 aux représentants des 4 communautés, aux ministères de l’Action Sociale de la Promotion de la Femme et de l’Alphabétisation, de l’Administration Territoriale, de la Décentralisation et des Collectivités locales, à la FETAPH, des ONG/Associations et des Médias…

Rien qu’à lire le titre de ce livret, les interrogations suscitent une curiosité et interpellent la conscience sur le sujet du handicap qui fait partie de la diversité humaine. L’inclusion des personnes handicapées aujourd’hui, est plus qu’indispensable ; un oxygène pour le développement tout court. Elle renforce la cohésion sociale, valorise la dignité humaine, et répond aux objectifs de développement durable (ODD).

Inades-Formation Togo en a fait son cheval de bataille à travers le projet Communautés Partenaires pour un Développement Inclusif dans ses zones d’intervention. Il vise à promouvoir la participation des personnes handicapées dans toutes les actions de développement et leur faciliter l’accès aux services sociaux de base ainsi que l’amélioration de leur situation économique dans les communautés locales.

Semekonam Kofi AGAH, chargé de programme Appui à la Gouvernance Locale et à la Valorisation des Initiatives Endogènes a Inades-Formation Togo, qui a tenu toute l’assistance en haleine pendant une demi-heure, a retracé les grands axes du projet, ressorti l’importance de la capitalisation avant de partager le contenu du livret. « Il s’agit de dresser un panorama de la situation de départ, de donner les statistiques, de renseigner sur les conditions de vie des personnes handicapées, de former les communautés sur le handicap, sur les droits et devoirs des personnes handicapées, de faire des sensibilisations, d’organiser des journées portes-ouvertes, des émissions radiophoniques d’appuyer les personnes handicapées dans la réalisation des activités génératrices de revenus et aussi de rendre des bâtiments publics accessibles ».
Ce livret, d’une trentaine de pages, comporte également des photos illustratives, des témoignages émouvants, des statistiques, les différentes conceptions du handicap dans les quatre communautés du projet, la place de l’inclusion dans le développement local et bien d’autres aspects.

Il devra servir de document de référence pour toutes les nouvelles politiques et actions mises en œuvre dans une vision inclusive du développement local. Il faut retenir que les travaux ont été ouverts par le responsable de la direction des Personnes Handicapées Monsieur Karimu Wasiyou et la diffusion s’en est suivie.

Recherche sur


Bulletin

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez par e-mail l'actualité