fr

fr

Actualités

Togo/Rapport final sur la campagne de recensement des personnes handicapées de la préfecture d’Agoè-nyivé

Le Cercle d’Action pour le Développement des Personnes Handicapées (CADEPH) basée dans la Préfecture d’Agoè-Nyivé, membre de la Fédération Togolaise des Associations de Personnes Handicapées (FETAPH), ne peut valablement œuvrer pour l’amélioration des conditions de vie des personnes handicapées de la Préfecture et leur participation plus active à la vie socio-économique et politique de la Préfecture, sans la maîtrise d’une base de données préfectorales fiables sur les personnes handicapées. C’est pourquoi, en collaboration avec la Direction Préfectorale de l’Action Sociale, de la Promotion de la Femme et de l’Alphabétisation comme partenaire technique, la Fédération Togolaise des Associations des Personnes Handicapées (FETAPH), les Chefs cantons, les chefs de villages, les Comités Cantonaux de Développement (CCD) et Comités Villageois de Développement (CVD), avec l’appui financier de la Préfecture d’Agoè-Nyivé, le CADEPH a entrepris une campagne de collecte des données sur les personnes handicapées, toutes catégories confondues, dans les six (6) cantons de la Préfecture d’Agoè-Nyivé.

La campagne de recensement s’est déroulée du 29 octobre au 22 novembre 2018 dans les six (6) cantons de la Préfecture d’Agoè-Nyivé : Agoè-nyivé, Togblékopé, Adétikopé, Légbassito, Vakpossito et Sanguéra. Au total 1246 personnes handicapées ont été recensées réparties dans 111 sites (villages/Quartiers) durant cinq (5) jours d’enquête de terrain en moyenne par canton, avec 15 agents de la Direction Préfectorale de l’Action Sociale sous la supervision de deux (2) contrôleurs. Parmi les 1246 personnes recensées, 241 présentent des handicaps multiples. Ce qui porte le nombre total de situation de handicap à 1487. Les interprétations porteront donc sur ce chiffre. Le recensement a révélé que dans la Préfecture d’Agoè-Nyivé, 37,39% des personnes handicapées ont un handicap moteur ; 18,70% ont un handicap mental ; 16,75% ont un polyhandicap ; 14,73% ont un handicap auditif et 12,44% ont un handicap visuel. Par rapport aux tranches d’âges, 37,46% des personnes handicapées ont un âge compris entre 0 et 15 ans ; 27,24% entre 16 et 35 ans ; 26,56% entre 36 et 60 ans. Les 8,74% représentent les personnes handicapées de plus de 60 ans. Relevons que 962 personnes handicapées, soit 64,69% ont un âge compris entre 0 et 35 ans. Concernant les occupations des personnes handicapées dans la préfecture, on a 20 apprentis soit 1,34% de la population recensée ; 17 déscolarisés sans occupations soit 1,14% ; 319 exercent un métier ou ont un emploi soit 21,45% ; 192 sont des élèves ou étudiants soit 12,91% et enfin le grand nombre sans-occupations, 926 personnes soit 62,27%. Se référant à ce grand nombre justement, 43,74 % des sans-occupations, soit 405 sont des personnes handicapées âgées de 21 à 65 ans appelées à contribuer au développement de leurs communautés et à leurs propres autonomies. Ce qui est le plus frappant dans cette situation, c’est que sur 408 enfants âgés de 5 à 15 ans, seuls 146 vont à l’école soit un taux de scolarisation de 35,78%. Enfin 7,45% (69) des sans-emploi sont des personnes âgées, c’est-à- dire au-delà de 65 ans. Sur le plan des besoins, 1711 besoins ont été exprimés. Par rapport aux besoins liés au handicap, 175 personnes sollicitent une prise en charge pour subir une opération chirurgicale, 99 personnes handicapées visuelles demandent une canne blanche, 133 souhaitent avoir un tricycle ou un fauteuil roulant, 73 personnes demandent une prise en charge pour faire un appareil orthopédique et 445 personnes expriment des besoins multiples liés au handicap. Concernant les autres besoins, 236 personnes souhaitent avoir un appui financier pour initier une activité génératrice de revenue, 81 ayant terminés l’apprentissage sollicitent un appui pour l’installation de leurs ateliers, 75 élèves/étudiants désirent un soutien pour les études, 44 déjà en activité souhaitent un renforcement de l’équipement de leurs ateliers, 35 désirent un renforcement de leur capacité entrepreneuriale et 259 ont exprimé des besoins multiples dont entre autres les besoins d’un cadre de vie adaptée, de prise en charge médicale, de prise en charge alimentaire et vestimentaire, d’accompagnement multiforme de la famille.
Le Cercle d’Action pour le Développement des Personnes Handicapées (CADEPH) est une association de promotion et de protection des droits des personnes handicapées basée dans la Préfecture d’Agoè-Nyivé. Créée le 12 septembre 2003 et enregistrée sous le numéro 4499 le 2 juillet 2004 au Ministère de l’Intérieur, de la Sécurité et de la Décentralisation, CADEPH devient membre de la FETAPH le 22 juillet 2004. Elles sont nombreuses dans la Préfecture, ces personnes handicapées qui vivent dans la précarité totale, dans un environnement peu accessible, sans accès aux soins médicaux de base, victimes de chômage, sans mécanismes appropriés de scolarisation et souffrant d’insuffisance de structures spécialisées pour leur accompagnement. CADEPH se trouve alors confronter à plusieurs défis dont celui de la maitrise des données statistiques sur les personnes handicapées de la Préfecture afin de mener des actions planifiées pour une amélioration durable de leurs conditions de vie. Et pour disposer de ces données, il faut nécessairement passer par un recensement. C’est ainsi qu’en collaboration avec la Direction Préfectorale de l’Action Sociale, de la Promotion de la Femme et de l’Alphabétisation, se basant sur les conseils et orientation de la FETAPH, et avec l’appui financier de la Préfecture d’Agoè-Nyivé, CADEPH a initié cette campagne de recensement dans la Préfecture d’Agoè-Nyivé.

Daniel DAHOUINDI/ Proadiph Togo

Recherche sur


Bulletin

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez par e-mail l'actualité