fr

fr

Actualités

Togo, Prise en charge des enfants présentant des pieds bots

Des professionnels RBC et conseillers renforcent leurs capacités. Une soixantaine de professionnels RBC et de chirurgiens venus des différentes Régions du Togo et du Bénin ont pris part, les 24 et 25 février 2015 au Centre National d’Appareillage Orthopédique (CNAO) de Lomé, à un atelier de formation sur le traitement et la prise en charge du handicap lié aux pieds bots.

Cet atelier est organisé par le Programme des Incapacités et Traumatisme/Prévention et Réadaptation (PITR) avec l’appui de CURE international.
Objectif, renforcer les compétences des participants pour une meilleure prise en charge de cette pathologie chez les enfants par la méthode PONSETI.
Le pied bot, appelé aussi pied bot varus équin, est une anomalie de développement du pied survenant pendant la période fœtale. Dès la naissance déjà, les pieds et la cheville manquent de souplesse et semblent raidis en mauvaise position.
Pour venir à bout de cette maladie, depuis novembre 2011, le Programme des Incapacités et Traumatisme/Prévention et Réadaptation (PITR) en collaboration avec CURE international, a mis en œuvre le projet de « prise en charge gratuite des enfants de 0 à 24 mois ayant les pieds bots par méthode PONSETI ». Grâce à ce projet, la prise en charge gratuite est effective aujourd’hui au CNAO, mais aussi dans sept centres orthopédiques régionaux et préfectoraux : Sokodé, Kara, Dapaong, Atakpamé, Aného, Kpalimé et Tabligbo. Selon Abdoul Faahi Alitchawu, coordonnateur national du programme pied bot, jusqu’en décembre 2014, sur le territoire national, 479 cas d’enfants présentant cette malformation ont été traités.
Une série d’ateliers, dont le premier remonte à novembre 2011, a permis de former et de recycler les agents traitants. Au total, 80 professionnels et conseillers (médecins, chirurgiens, techniciens orthoprothésistes, kinésithérapeutes et travailleurs sociaux) sont aujourd’hui bien outillés sur le traitement approprié de cette déformation congénitale et la prise en charge psychologique des parents des enfants présentant des malformations.
Le présent atelier, 5e du genre depuis 2011, s’est déroulé autour des mêmes thématiques. Sous la direction de M. Alitchawu, du directeur national du programme national pied bot Dr Towoezim, et de l’expert Nigérien Dr Jean-François Negrini, les travaux ont permis aux participants de faire un tour d’horizon sur le programme pied bot au Togo, d’échanger sur la pathologie et son traitement, la pratique de la méthode PONSETI, le rôle et l’appui des conseillers dans le traitement, etc.
En ouvrant les travaux, la chef du PITR et directrice du CNAO, Mme Akoua Bowessadjao a souhaité la bienvenue aux participants et les a conviés à s’approprier les enseignements afin que les retombées puissent bénéficier aux enfants malades. Elle a adressé ses gratitudes aux institutions qui appuient le PITR dans la lutte contre le pied bot au Togo, notamment le Ministère de la Santé, USAID, CURE international…

Félix SEKOU

Recherche sur


Bulletin

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez par e-mail l'actualité