fr

fr

Actualités

Togo /Les personnes handicapées contre l’extremisme violent.

Depuis 2011, la situation sécuritaire en Afrique de l'ouest est très préoccupante. En effet, l'émergence de l'extrémisme violent ne cesse d'inquiéter. Pour faire face à cette situation, le Togo a pris des mesures préventives et opérationnelles. C'est ainsi qu'il a créé le Comité Interministériel de Prévention et de Lutte contre l'Extrémisme Violent (CIPLEV) le 06 aout 2019. Le CIPLEV est un mécanisme souple de prévention de l'extrémisme violent. Pour sa réussite, des commités ont été créés sur toute l'étendue du territoire togolais.

Par arrêté N° 0102/PSPC-CIPLEV du 20 mars 2020 signé du Ministre de la Sécurité et de la Protection Civile le Général de Brigade YARK Damehame, des comités préfectoraux et des comités locaux de Prévention et de Lutte contre l’Extrémisme Violent ont été créés sur toute l’étendue du territoire national. Dans la composition de ces comités, une place a été réservée aux personnes handicapées.

C’est ainsi que MONDE RADIEUX, organisation de personnes handicapées et relais de la Fédération Togolaise des Associations de personnes handicapées (FETAPH) dans la région centrale a été identifiée pour être membre et est représentée par son Directeur Exécutif monsieur AMOUGNOM Dikpedama.
L’objectif poursuivi par cette action est de compléter les mesures opérationnelles prises par les autorités togolaises.
Afin de rendre ces comités opérationnels, il a été procédé à leur installation et à la formation de leurs membres du 23 au 27 mars 2020.

Le comité Préfectoral de Tchaoudjo composé de dix-sept (17) membres a été officiellement installé par le Ministre de la Sécurité et de la Protection Civile le Général de Brigade YARK Damehame le 23 mars 2020 lors d’une cérémonie.

Trois interventions ont marqué cette cérémonie.
Le Préfet de Tchaoudjo le colonel MONPION Matiéndou dans son mot de bienvenue atrouvé l’initiative salutaire vu l’évolution de radicalisation actuellement.

Le Secrétaire Général du Ministère de la Défense le colonel MAGANAWE a fait savoir que les comités préfectoraux et locaux ont un grand rôle a joué vu la dégradation sécuritaire dans la sous-région.

Le Ministre de la Sécurité et de la Protection Civile le Général de Brigade YARK Damehame dans son intervention a prodigué d’utiles conseils aux membres du comité préfectoral tout en les conviant à une franche collaboration avec tous les acteurs (population et forces de l’ordre) car l’acquisition de la paix est difficile mais sa perte est très facile.

Le 24 mars, les comités locaux des 04 communes de la préfecture de Tchaoudjo ont été installés.
Les 25 et 26 mars 2020, les membres de ces comités ont été formés sur les thèmes suivants : évolution des attaques terroristes, comprendre le phénomène de l’extrémisme violent à travers les histoires de vie d’engagés et d’anciens engagés, les implications pour le CIPLEV et les comités locaux.

Le 27 mars 2020, une séance de sensibilisation a regroupé les 04 préfets de la région centrale, les chefs de canton de Tchaoudjo, les maires de toutes les communes de la région centrale et les membres du comité préfectoral.

AMOUGNOM Dikpedama
Rédacteur proadiph Togo

Recherche sur


Bulletin

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez par e-mail l'actualité