fr

fr

Activités

Togo, Les membres de la HAAC outillés sur les droits des personnes handicapées

Une vingtaine de membres de la Haute Autorité de l'Audiovisuel et de la Communication (HAAC) sont sensibilisés sur les Droits des Personnes Handicapées par la FETAPH le 13 juin 2014 à Lomé grâce au soutien financier de Plan Togo.

Soucieuse de vulgariser autant que possible la Convention relative aux droits des personnes handicapées, ratifiée par le Togo en mars 2011, la FETAPH a entrepris, depuis le début de l’année 2014, des actions de sensibilisation à l’intention de l’ensemble de la population et particulièrement ceux qui sont chargés d’appliquer ou de faire appliquer la loi. Après l’Assemblée nationale et les magistrats entre mars et avril derniers, les membres de la Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication (HAAC) et le son personnel administratif ont été, à leur tour, entretenus le 13 juin 2014 lors d’un atelier de formation, sur la thématique du handicap. C’était, au siège de cette institution sis au quartier Agbalpédogan à Lomé. Cette formation est, en fait, une invite à la HAAC de tenir compte des droits des personnes handicapées dans son rôle de régulation des médias, qu’ils soient audio visuels ou de la presse écrite.
A l’occasion, une délégation de la direction de programme de la FETAPH a entretenu l’assistance entre autre sur le concept du handicap, les préjugés et comportements tendant à exclure les personnes handicapées de leur société, la Convention relative aux droits des personnes handicapées, le rôle de la FETAPH dans la protection et la promotion des droits de cette couche vulnérable, etc.
Un débat a suivi la présentation de l’exposé. Au cours des échanges fort édifiants, outre les réponses apportées aux inquiétudes des uns et des autres, des contributions ont aussi émané des membres et du personnel administratif de la HAAC. Les sujets abordés ont essentiellement tourné autour de la prise en compte du handicap par la HAAC dans ses décisions, par rapport au traitement des informations sur les médias publics et privés.
Le vice-président de la HAAC, M. Balougou Donko a, au nom de son institution, salué la tenue de cette rencontre. Il a exprimé la ferme volonté de son institution à prendre en compte la thématique du handicap dans son rôle de régulation des médias. « Nous allons réfléchir aux moyens de rendre accessibles les informations aux personnes handicapées visuelles et auditives au niveau des médias », a t-il déclaré.
Le président de la FETAPH, M. Komivi Ayassou s’est dit satisfait de cette première rencontre, en émettant le souhait que d’autres rendez-vous interviennent encore entre les deux structures.

SEKOU Félix

Recherche sur


Bulletin

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez par e-mail l'actualité