fr

fr

Actualités

Togo : Les conditions de vie des enfants handicapés dans les communautés

La situation des enfants handicapés dans les communautés au Togo est l’une des plus alarmantes et interpelle tout le monde. N’en doutons pas, les familles concernées en souffrent énormément. Il est évident que les personnes handicapées ont des droits comme toute personne. Il est clair que ceux qui sont les mieux indiqués pour combattre cette situation, demeurent les parents et les personnes handicapées elles-mêmes.

Les conditions de vie des personnes handicapées sont déplorables dans les communautés au Togo. Les enfants sont largement discriminés, ils ne disposent pas de chances égales à celles de tout autres enfants ; que ce soit en matière de santé ou d’éducation. En raison du manque de structures adaptées et de personnels qualifiés dans les communautés pour prendre soin de ces enfants, ces derniers et leurs parents se retrouvent fréquemment contraints de vivre dans des conditions précaires et méprisables. Plus grave encore, le droit à la vie de ces enfants handicapés leur est parfois retiré de sorte que l’infanticide de ces enfants persiste. Certains parents leur ôtent la vie sous prétexte qu’ils sont signe de malheur ou de mauvais présages. Les gens sont plus ou moins conscients que certains enfants naissent avec un handicap. Mais compte tenu de certaines considérations socioculturelles et traditionnelles, les enfants handicapés souffrant de ce mal ne bénéficient pas d’environnement social favorable, susceptible de contribuer à leur épanouissement. Ils sont souvent cachés ou placés dans les hôpitaux psychiatriques et dans d’autres institutions sans bénéficier d’aucune forme de soins de santé et d’éducation : « la honte de la famille ».

Le Togo est situé en Afrique Sud saharienne. Sa population est estimée à six millions (6 000 000) d’habitants dont 53% de femmes. Les trois quarts de la population vivent de moins d’un dollar par jour et accèdent difficilement aux services sociaux de base tels que la santé et l’Education. Le désengagement de l’Etat dans ces domaines crée une situation de marginalisation des groupes défavorisés à savoir les personnes handicapées et les enfants. Beaucoup d’associations et ONG de personnes handicapées interviennent pour aider celles-ci, mais l’enjeu est de taille et nécessite des stratégies novatrices.

Daniel DAHOUINDJI/Proadiph Togo

Recherche sur


Bulletin

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez par e-mail l'actualité