fr

fr

Activités

Togo, Les Espaces Rencontres de l’Association des Parents et Amis des Personnes Encéphalopathes

L’Association des Parents et Amis des Personnes Encéphalopathes (APAPE) fait des miracles à travers ses Espaces Rencontre (ER), lieux d’Ecoute, de Conseil, d’Orientation et de Prise en charge sur le handicap au Togo.

Alex AGBESSI, un Infirme Moteur Cérébral (IMC) sévère, est né de parents monogames domiciliés à Soviépé, un quartier de la périphérie de la Ville de Lomé. Il est cadet d’une fratrie de trois (3) enfants, dont le père est menuisier et la mère ménagère. La famille vit dans une maison de location et se débrouille avec de maigres revenus. Les besoins spécifiques d’Alex n’étant pas satisfaits, les recherches d’aides ont permis aux parents de s’informer de l’existence d’un Espace Rencontre (ER), un lieu d’Ecoute, de Conseil, d’Orientation et de Prise en charge sur le handicap, qui se loge dans l’enceinte du Centre Médico-Social (CMS) d’Adidogomé et qui est géré par l’Association des Parents et Amis de Personnes Encéphalopathes (APAPE).

Le 08 juin 2009, la mère d’Alex a pris part à la séance d’animation à l’Espace Rencontre (ER) d’Adidogomé ce qui lui a permis de se déculpabiliser quant à la déficience de son enfant et de voir l’avenir avec sérénité. C’est ainsi qu’avec l’Association des Parents et Amis des Personnes Encéphalopathes (APAPE), Alex AGBESSI a commencé les rééducations fonctionnelles et orthophoniques grâce au projet de la Fondation Liliane. En deux (2) ans, Alex a fait d’énormes progrès en partant de la position couchée à la position assise avec facilité de déplacement dans la maison sans soutien. Quant à la parole, il arrive à prononcer des mots que la mère comprend bien. Ce résultat n’est possible que grâce à la témérité de sa mère qui marche près de 7km pour amener son enfant à la rééducation, au courage de l’intermédiaire qui n’a cessé de les appuyer en conseil et au soutien financier de la Fondation Liliane qui n’a jamais fait défaut.

Alex a, aujourd’hui, le sourire aux lèvres de même que ses parents. Alex fait parti du lot de ses enfants handicapés pour qui l’avenir promet beaucoup de choses avec un soutien permanent des bonnes volontés. Plus qu’un changement positif dans sa vie, les parents d’Alex peuvent commencer par rêver à l’avenir de leur enfant avec sérénité.

Samuel Ayaovi NANA
Chef Projet Réadaptation à Base Communautaire (RBC)

Recherche sur


Bulletin

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez par e-mail l'actualité