fr

fr

Activités

Togo : Le combat de l’APAPE contre le COVID-19 au chevet des enfants handicapés intellectuels

Il n'y a aucun doute que nous traversons une période difficile avec l’apparition de la pandémie du COVID 19 (Coronavirus). Le taux de contagion augmente à une vitesse inquiétante et le nombre de décès dans le monde entier fait peur. Notre pays le Togo, vient d'ailleurs d'enregistrer plusieurs cas confirmés et des décès dû à cette maladie. C’est dire que la situation est préoccupante et la peur augmente au sein des populations. En vue de lutter efficacement contre la propagation de ce fléau, l’Association des Parents et Amis des Personnes Encéphalopathes (APAPE) en collaboration avec l’association ARCH DE NOE a organisé le 30 mars 2020 une sensibilisation avec distribution des kits alimentaires et sanitaires aux enfants handicapés intellectuels et leurs parents.

A travers cette activité, l’APAPE recommande aux parents des enfants handicapés intellectuels de bien vouloir veiller au respect scrupuleux des mesures de prévention prises par le gouvernement. Ainsi, l’APAPE demande à ces parents de relayer l’information relative aux mesures barrières auprès de leurs familles et de toute autre personne de leurs communautés et de veiller à la prise des mesures de protection supplémentaires et spécifiques pour les enfants handicapés. En outre, l’activité a permis de distribuer des kits alimentaires et sanitaires afin d’accompagner les parents de ces enfants handicapés intellectuels en cette période difficile du COVID19.

L’APAPE œuvre dans la lutte pour la promotion et la protection des droits des personnes handicapées dont celles des enfants handicapés intellectuels. Pendant cette pandémie mondiale du Coronavirus, elle a une fois encore marqué sa présence à travers cette activité de sensibilisation et de distribution de vivre et non vivre pour soutenir ses bénéficiaires durant la période de confinement. En effet, le Togo comme pratiquement tous les pays, est touché par cette crise sanitaire causée par le COVID-19 depuis quelques mois. Ainsi, dès la découverte du premier cas de Covid-19 au Togo, le gouvernement a mis en place un certain nombre de mesures pour limiter la propagation du virus dans la population générale. Parmi ces mesures, la déclaration de l’état d’urgence sanitaire le premier avril, la sensibilisation de la population sur la prévention du Covid-19 et l’accompagnement des couches vulnérables à travers des transferts monétaires, dont les conditions d’accès sont très limitatives pour les personnes handicapées. C’est dans ce cadre que l’APAPE a organisé cette activité afin de soulager un tant soit peu les difficultés d’alimentation de ce groupe pendant cette période de crise sanitaire.

Daniel DAHOUINDJI/ Proadiph Togo

Recherche sur


Bulletin

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez par e-mail l'actualité