fr

fr

Actualités

Togo, Le CNAO forme les agents RBC sur la prévention et la détection précoce du handicap

Le Centre National d’Appareillage Orthopédique (CNAO) de Lomé avec l’appui de l’ONG CBM a organisé, du 26 au 29 juin 2013, un atelier pilote de formation d’agents de réadaptation à base communautaire (RBC) en « prévention et détection précoce du handicap ». Une vingtaine d’agents venus des Régions Maritime et Plateaux ont suivi cette formation de quatre jours qui s’est déroulée au sein de ce centre médical

Il s’est agi de renforcer les capacités de ces agents afin, que sur le terrain, ils puissent facilement reconnaître ou détecter les handicaps auprès des enfants de 0 à 2 ans et les référer dans les structures adaptées de prise en charge. Car « si on les prenait en charge dès le bas âge, on aurait très peu de personnes handicapées adultes », reconnaît directrice du CNAO, Mme Akoua Bowessidjaou.
En effet, entre 2010 et 2011, des recherches au Togo ont permis à CBM de constater qu’un nombre élevé de nouveau-nés et d’enfants vivent avec des états de santé qui peuvent mener vers des handicaps physiques et intellectuels à vie tels que le spina bifida, l’hydrocéphalie, la paralysie cérébrale, la rubéole, les troubles glandulaires, les cytomégalovirus, les pied-bot et fente palatine, le bec-de-lièvre, etc. Il ressort encore de ces recherches qu’en fait, les mères enceintes, leurs nouveau-nés et leurs enfants n’ont pas suffisamment accès aux services compétents de soins de santé au Togo et que les services existants disposent de moins de capacités ou en manquent pour le dépistage et l’intervention précoce.
Ainsi, pour CBM, la meilleure approche de prévenir ces handicape, c’est de passer par les programmes de santé primaire et de réadaptation à base communautaire ; une approche qui justifie la présente formation destinée aux sages-femmes, assistantes médicales, infirmiers et bénévoles communautaires.
L’atelier a été animé par Mme Bowessidjaou et M. Abdoul Fatahi Alitchawu. Il a permis aux participants de recevoir une formation théorique et pratique et des enseignements sur comment « reconnaître une déficience à la naissance » ainsi qu’une « infirmité motrice cérébrale (IMC) » et comment assurer « la prévention de la déficience et du handicap ».

Somdè SEKOU KOUBANG

Recherche sur


Bulletin

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez par e-mail l'actualité