fr

fr

Activités

Togo : La FETAPH dans son processus d’actualisation de la politique de protection de l’enfant

Dans le souci de renforcer ses procédures et politique en matière de sauvegarde et protection de l’enfant, la FETAPH organise un atelier d’échange sur les questions de protection des enfants et jeunes handicapés à Lomé le 28 et 29 janvier 2020 avec appui financier de la Fondation Liliane. Cet atelier est organisé afin de faire la revue du document de politique de la FETAPH en matière de protection de l’enfant pour prendre en compte la dimension jeune et l’adapter aux nouveaux enjeux.

Pour une durée de deux jours, l’atelier a réuni onze participants dont les membres du conseil d’administrations de la FETAPH ; le personnel de la direction de programme de FETAPH et les représentants des organisations locales partenaires de la FETAPH. Il permit d’orienter les participants sur les processus d’élaboration participative d’une politique et des procédures de protection de l’enfant et de présenter les résultats de l’auto-évaluation de la FETAPH pour sa validation. Cet atelier a aussi permis aux différents acteurs du réseau FETAPH de connaitre sa capacité actuelle à sauvegarder la sécurité de l’enfant dans ses interventions et d’identifier les différentes activité ou tâches à réaliser dans le processus d’actualisation de la politique de protection de l’enfant et les étapes de son opérationnalisation. En outre, l’atelier a permis d’élaborer le plan de travail pour l’actualisation et la mise en œuvre de la politique.

Après l’exercice d’auto-évaluation réaliser au sein de la FETAPH, l’étape suivante consiste à échanger avec les acteurs du réseau sur les résultats de l’auto-évaluation, procéder à la validation des résultats sous la facilitation de la personne ressource et procéder à l’élaboration d’un plan d’action devant guider les prochaines étapes. C’est ainsi que la FETAPH a organisé cet atelier grâce à l’appui technique du Conseiller en sauvegarde et protection des enfants et des jeunes du Plan international. En effet, suite aux échanges avec ce dernier, il s’est avéré nécessaire d’évaluer la capacité de la FETAPH en matière de protection de l’enfant. A cet effet, la personne ressource a soumis la FETAPH à un exercice de son auto-évaluation qui a consisté à répondre aux questions contenues dans l’outil d’évaluation.

Daniel DAHOUINDI/ Proadiph Togo

Recherche sur


Bulletin

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez par e-mail l'actualité