fr

fr

Actions

Togo : Inner Wheel International était aux cotés des élèves non et malvoyants du Centre polyvalent Saint Augustin de Kégué

Dans le cadre de sa sortie annuelle et pour témoigner son affection aux élèves du Centre Polyvalent Saint Augustin de Kégué, le Club de Lomé du district 909 de l’International Inner Wheel a organisé le vendredi 17 janvier 2020 une cérémonie au cours de laquelle ce sont succédées des diverses interventions protocolaires suivies d’une remise de dons en vivre et non vivre audit centre.

En effet, c’est avec joie et enthousiasme que la chorale des jeunes aveugles du CPSA avait accueilli les « amies Inner Wheel » à travers une mélodie qui leur souhaitait la bienvenue.

Après ce petit temps de gaieté musical, avait suivi l’allocution de la directrice de ce centre d’éducation et de formations professionnelles LAGNAN Pirénam qui, au nom de tout le corps enseignant, des élèves et en son nom personnel a souhaité la cordiale bienvenue à leurs hôtes et a saisi l’occasion pour présenter la structure qu’elle dirige à l’assistance.
Le CPSA est une école privée laïque qui, en plus d’assurer l’éducation des enfants, initie aussi les personnes adultes au métier de l’artisanat et à l’informatique adaptée aux déficients visuels. Pour cette année académique, ce centre compte quarante-quatre apprenants issus directement du centre et de l’intégration au CEG Kélégougan et à l’institut Dino Golo.
Toujours dans le cadre des discours, la présidente 2019-2020 du club Inner Wheel Lomé « amie » Mélanie Da SILVEIRA avait succédé la directrice du CPSA par la présentation d’Inner Wheel International.
Un des clubs services féminins le plus important au monde. Actif dans plus de 103 pays, Inner Wheel compte près de105 000 membres répartis dans 3917 clubs.
International Inner Wheel est l’organe administratif qui chapeaute l’organisation pyramidale des membres, réunis en clubs, lesquels forment des districts réunis en organe directeur national.
REPRÉSENTANTE À L’ONU, INNER WHEEL EST UNE ONG, siégeant à l’ECOSOC (Conseil économique et social des Nations Unies) avec un statut consultatif.
Les représentantes d’Inner Wheel à l’ONU sont coordonnées chaque année par la vice-présidente internationale.
Par ailleurs, le début du 20e siècle voit l’éclosion des grands Clubs-Service avec comme éthique ce credo du pionnier Paul Harris « maintenir au sein de la société libérale le sens de l’humain …établir un monde meilleur et plus sociable ».
C’est dans ce contexte que les femmes dont beaucoup sont des responsables dans leur domaine professionnel, souhaitent-elles aussi se regrouper au sein de clubs professionnels féminins.
Pendant la première guerre mondiale, en Angleterre, des épouses de rotariens se réunissent pour continuer les activités entreprises, tant sur le plan professionnel que rotarien, par leurs époux mobilisés. La guerre terminée, elles souhaitent elles aussi se regrouper au sein de clubs professionnels féminins en y invitant les veuves et les filles des rotariens disparus.
De 1910 à 1925 on assiste en maints endroits d’Angleterre et des Etats Unis à la naissance de clubs Rotary féminins provisoires. Mais devant le refus de les officialiser par la direction Internationale du Rotary la plupart de ces clubs rejoindront un club professionnel féminin. Un seul de ces clubs, celui de Manchester sous la direction de Margaret Golding trouve une façon de rester lié au Rotary à travers son logo et son mode de recrutement
« Épouses de Rotariens ». Le 10 janvier 1924, à Manchester, Mrs Margarèthe Golding, crée le premier club Inner Wheel.
La troisième intervention prévue au programme, celle du gouverneur du district 909 de l’International Inner Wheel à peine commencer n’était pas aller à son terme. L » amie » Natalie Kouévi était très émue par les différentes prestations faites par les élèves et officiels non-voyants
Puis vint le moment de la remise des dons pendant lequel le gouverneur au nom de tous les membres Inner Wheel avait présenté et remis les dons à la directrice du centre.

Le don est composé de : cinq sacs de riz, deux sacs de sucre, trois bidons d’huile 25 litres, huit sacs de détergents Kino, trois cartons de boisson chocolatées instantanées, dix cartons de petits pois, deux sacs de maïs, un sac d’haricot, cinq cartons de sardines, quatre cartons de papiers hygiénique etc. dont le cout total en CFA est de 1115000.
Après les mots de remerciement lus au nom de leurs camarades par l’élève Dogbé Gloria, les élèves étaient conviés à une petite collation.

LOGOVI Jean-Pierre rédacteur Proadiph Togo

Recherche sur


Bulletin

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez par e-mail l'actualité