en

en

Activities

Togo : FETAPH échange avec les communautés engagées de la région Lomé-commune sur les problèmes spécifiques des enfants handicapés et leur prise en compte dans la protection de l’enfant.

La Direction Générale de la Protection de l’Enfant (DGPE) organise avec l’appui technique et financier de la FETAPH une séance d’échange avec les communautés engagées de la région Lomé-commune le 10 janvier 2020 à Lomé. Cette rencontre permet de discuter avec les représentants des communautés de la région maritime sur le concept de handicap et les besoins spécifiques des enfants handicapés en matière de protection, en lien avec les réalités de la localité.

Cette séance est organisée à fin d’assurer un environnement permettant aux enfants handicapés de grandir dans un milieu protégé, où ils reçoivent tous les soins et l’amour dont ils ont besoin pour leur bien-être et participent activement et pleinement à la limite de leurs capacités, à la vie et au développement de leurs communautés. La rencontre a permis au réseau de la FETAPH de discuter le concept du handicap avec les membres des communautés de la région maritime ; amener les membres des communautés de la région Lomé-commune à avoir une perception positive du handicap et de renforcer la confiance des institutions sociales (santé, éducation, loisir etc ) des communes vis-à-vis des enfants handicapés. En outre la rencontre a permis de garantir l’accès et la sécurité de tous les enfants y compris les enfants handicapés aux services de bases au niveau des centres ou institutions (espace de jeux, centre de santé, école, etc.) où ils sont accueillis et qui servent de cadre d’informations sur la santé, l’éducation, l’assainissement, la manière d’éviter les risques et les comportements à risque. Par ailleurs, la rencontre a permis de renforcer les relations intra- et intercommunales et la cohésion sociale communautaire.

Les enfants handicapés rencontrent plus de difficultés dans la vie quotidienne que tous les autres enfants. Ils sont doublement victimes de maltraitance et d’abus, d’une part à cause de leur statut d’enfants et d’autre part à cause de leur situation de handicap dans laquelle ils se retrouvent. De ce fait, il est indispensable d’accompagner les acteurs de protection de l’enfant et la population à comprendre et à mieux appréhender les besoins spécifiques des enfants handicapés. Ceci leur permettra d’accorder une attention particulière à ces enfants pour pouvoir assurer leur protection. La DGPE a travaillé et continue de travailler au renforcement des capacités des acteurs et communautés en vue de les gagner pour la cause des enfants. Ce qui a permis la mis en place de plusieurs communautés engagées pour le bien-être des enfants dans le cadre de la mise en œuvre pilote de la politique nationale du bien -être de l’enfant au Togo. Ce sont des communautés au sein desquelles, l’enfant est protégé par sa famille et l’ensemble de la communauté à travers des mécanisme endogènes. En leur sein, les chefs traditionnels, les CVD, les responsables religieux, les enseignants, les groupements de femmes, les groupements des jeunes et les enfants eux-mêmes, ont compris et défendent les droits des enfants. La FETAPH dans sa mission de promotion et de protection des droits des personnes handicapées notamment les enfants, apporte un appui aux différents acteurs de développement à travers le renforcement de leurs capacités pour une meilleur prise en compte des besoins spécifiques des enfants handicapés dans toutes les initiatives. Ceci pour assurer leur inclusion et leur participation dans la mesure de leur potentialité, dans la vie de leurs communautés en vue de leur bien-être et leur épanouissement.

Daniel DAHOUINDJI/Proadiph Togo

Research about


Newsletter

Subscribe to the PROADIPH Email Newsletter