fr

fr

Activités

Togo/Covid-19 : Démarrage effectif du projet de sensibilisation et d’appui à la résilience des communautés

L’Agence nationale d’appui au développement à la base (ANADEB) en collaboration avec la Délégation de l’Union européenne au Togo et la Coordination nationale de gestion de la riposte contre le Covid-19 a distribué des kits d’hygiène et de vivres aux personnes vulnérables des communes d’Agoè-Nyivé 3, de Golfe 5 et de Golfe 6. L’initiative s’inscrit dans le cadre du projet de sensibilisation et d’appui à la résilience des communautés à la base face au choc de la pandémie de la Covid-19 lancé le 26 mai dernier. Elle a été couplée d’une sensibilisation sur la prévention de la pandémie.

Le lancement de la distribution des kits d’hygiène et de vivres a été fait à Vakpossito dans la commune Agoè 3 par le préfet d’Agoè-Nyivé, le Colonel Hodabalo Awaté, représentant le ministre du développement à la base, de l’artisanat et de la jeunesse.
Procédant au lancement de la distribution des kits d’hygiène et de vivres, Hodabalo Awaté a salué l’Union Européenne pour son soutien sans faille au gouvernement togolais dans la lutte contre la pandémie de la Covid-19. « Le projet de sensibilisation et d’appui à la résilience des communautés à la base face au choc de la pandémie de la Covid-19 est d’un soutien notable pour l’Etat togolais dans la sensibilisation des population des préfectures d’Agoè-Nyivé, du Golfe, de Tchaoudjo et de Tône », a déclaré M. Awaté.

Pour sa part, Mazalo Katanga, la directrice générale de l’ANADEB rappelle que le projet s’étend sur 3 mois et permettra de sensibiliser les populations desdites préfectures sur la pandémie de la Covid-19 et sur les mesures barrières.
"Le projet a 3 composantes. La première qui est la sensibilisation, sera exécutée dans une approche participative avec les communes et communautés concernées et cible 80 000 personnes de 300 quartiers dont 238 dans le Grand Lomé, 42 dans Tchaoudjo et 20 dans Tône. La 2ème composante vise à offrir des kits alimentaires aux plus vulnérables aux communautés ciblées. Un total de 2600 personnes vulnérables issues de ces 300 quartiers, bénéficieront, en 2 opérations de distribution, de kits alimentaires et de 6000 cache-nez. La 3e composante consiste à doter chacune des 40 zones du projet d’un dispositif de lavage des mains pour inciter les populations à développer le réflexe de se laver régulièrement les mains afin d’éviter la maladie", a-t-elle indiqué.

Notons qu’au rang des bénéficiaires, figure une centaine de personnes handicapées démunies desdites localités. Celles-ci ont été identifiées grâce au leadership et au plaidoyer du président du Cercle d’action pour le développement des personnes handicapées (CADEPH).

Ces bénéficiaires ont été également sensibilisés par des artistes togolais de la musique sur les mesures barrières que sont laver régulièrement les mains avec de l’eau et du savon ou les désinfecter avec du gel hydro alcoolique ; tousser ou éternuer dans le pli du coude ; saluer sans se serrer les mains ; éviter les embrassades ; rester à une distance d’au moins 1 mètre des autres ; ne pas se toucher les yeux, le nez ou la bouche, porter un masque ; rester à la maison si on est malade et contacter le 111 en présence d’un cas suspect.

Proposé par Brice BANDO, Point focal PROADIPH-Togo

Recherche sur


Bulletin

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez par e-mail l'actualité