fr

fr

Activités

TOGO/Savanes : Plaidoyer sur la loi de protection des personnes handicapées.

Le lundi 17 février 2020 à Dapaong, le chef de l’Etat, au cours de sa supervision sur les dispositifs de prévention de l’insécurité menaçante dans la sous-région et coïncident avec la période de campagne électorale, le CIPLEV (Comité interministériel de Prévention et de Lutte contre l’Extrémisme Violent) a eu le privilège de faire le point avec son excellence Faure Essossimna GNASSINGBE.

A cet effet, Monsieur TCHIRKTEMA Damobe, le DP APHMOTO (Association des Personnes Handicapées Motivées de Tône) et membre du CIPLEV, vice-président de la FETAPH (Fédération Togolaise des Associations de Personnes Handicapées)a saisi cette opportunité pour plaider auprès du chef de l’Etat sur la loi de protection des personnes handicapées au Togo, seul pays en Afrique de l’Ouest qui n’a pas encore harmoniser ces textes de lois de protection sociale en lien avec la CDPH.

Selon le vice-président de la FETAPH, cette situation ne garantit pas le droit de pleine et effective participation des personnes handicapées estimée à 15% soit 1 226 467 de la population togolaise (8 176 449 habitants) aux processus de décentralisation inclusive au Togo.
Malgré le PND (Programme National de Développement) et les programmes/ projets de développement inclusifs, la prise en compte des préoccupations des personnes handicapées à la base reste encore un sujet de pitié et non de citoyen à part en tiers avec tous ses droits et devoirs.
Ainsi les actions de lobbying et de couloir seront maintenues pour aboutir à ce processus.

LOUKOUBA Dermane rédacteur du site Proadiph.

Recherche sur


Bulletin

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez par e-mail l'actualité