fr

fr

Actualités

TOGO : LES OUBLIÉES DE LA RÉPUBLIQUE RAPPORT SUR LA SITUATION DES DROITS DES PERSONNES AGÉES

L’Etat prend ou fait prendre en faveur des personnes handicapées et des personnes âgées des mesures susceptibles de les mettre à l’abri des injustices sociales». (Article 33 de la constitution togolaise).

Les droits de l’homme sont les droits inaliénables de tous les êtres humains, quels que soient leur nationalité, lieu de résidence, sexe, origine ethnique ou nationale, couleur, religion, langue ou toute autre condition. Ils ne sont pas des privilèges attribués à certaines catégories seulement de personnes. Ils sont détenus par toutes les personnes de manière égale, universelle et sans limite dans le temps. Ils sont basés sur des principes fondamentaux tels que la dignité, l’équité, l’égalité, le respect et l’autonomie ; tel est l’esprit de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, dont la communauté
internationale commémore les 70 ans cette année.

La personne âgée en Afrique et en particulier au Togo n’est donc pas exclue des bénéficiaires des droits humains fondamentaux. Cependant, en raison de sa fragilité et de sa vulnérabilité conséquente, elle devrait a fortiori bénéficier au même titre que dans les sociétés occidentales d’aménagements nécessaires destinés à lui assurer une jouissance parfaite de ses droits. Telecharger

Jonas AGBEYIBOR

Recherche sur


Bulletin

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez par e-mail l'actualité