fr

fr

Activités

TOGO/HANDICAP, ODD ET PND

La société civile togolaise résolument engagée aux côtés du gouvernement togolais pour la mise en œuvre des ODD. Celle de la région centrale s’est retrouvée ce 26 novembre 2019 pour valider les outils de travail. Les personnes handicapées de la région centrale ont été représentées par l’OPH MONDE RADIEUX.

Ce mardi 26 novembre 2019 s’est tenu à Sokodé dans les locaux de l’OCDI un atelier régional de validation des outils de travail des organisations de la société civile (OSC) engagée dans la mise en œuvre des ODD. Cet atelier a regroupé les représentants des OSC de la région centrale.

Les outils présentés, amendés et adoptés sont la charte du groupe de travail, le règlement intérieur du groupe de travail et le plan stratégique du groupe de travail.
Après la présentation de ces outils par l’équipe des consultants, lesdits documents ont été amendés en travaux de groupe.
L’OPH MONDE RADIEUX a siégé dans le groupe 3 qui a travaillé sur les groupes marginalisés. Il a été question de citer les groupes marginalisés (les personnes handicapées, les enfants, les personnes âgées, les femmes, les travailleuses de sexes, les orphelins, les déplacés, les enfants dits sorciers…..), de citer ceux qui les marginalisent (les institutions étatiques, les organisations de développement et la cellule familiale) et de dire ce qui peut ou doit être fait (sensibilisation, renforcement de capacités, vulgarisation des lois et texte protégeant les groupes marginalisés) pour opérationnaliser le principe de ‘’non laisser pour compte’’.

Au Togo, parallèlement au gouvernement qui a décliné les ODD en PND(Plan National de Développement), les organisations de la société civile (OSC) se sont engagées dans la mise en œuvre de ces objectifs. Afin de fédérer leurs efforts, elles se sont regroupées au sein d’un groupe dénommé « Groupe de Travail des Organisations de la Société Civile sur les ODD (GTOSC/ODD) ».

Ceci, fait suite à l’adoption le 25 septembre 2015, de l’agenda 2030 qui renferme 17 objectifs et 169 cibles, qui visent à éliminer la pauvreté, a été adopté.
La séance a été clôturée par une odyssée au cours de laquelle des questions ont été posées à un panel d’acteur de développement sur leur rôle dans la mise en œuvre du PND et des ODD.

AMOUGNOM Dikpedama
Rédacteur proadiph-togo

Recherche sur


Bulletin

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez par e-mail l'actualité