fr

fr

Actualités

TOGO/Gaëtan Doh Ahoomey-Zunu, le député malvoyant de la sixième législature.

Elu député suite aux législatives du jeudi 20 décembre dernier dans la circonscription de Grand Lomé sous la bannière de l’Union des forces de changement (UFC), Gaëtan Doh Ahoomey-Zunu est un handicapé visuel qui ambitionne de défendre les causes des groupes vulnérables.

Il n’est pas le premier malvoyant élu député au Togo. Jérémie Yao Vidja sous les couleurs de l’Union pour la République (UNIR) dans la circonscription d’Amou l’a été en 2013 mais n’a pu siéger. La particularité de M. Ahoomey-Zunu est que, lui, va siéger aux côtés des 90 autres députés à l’Assemblée nationale.

Avant même son élection, il déclarait qu’il est le candidat « pour faire évoluer les conditions de vie des personnes handicapées et des groupes vulnérables ». La proposition de loi phare qu’il souhaite défendre dans l’Hémicycle portera sur une allocation compensatoire de 30.000 de FCFA mensuelle à verser à tous les personnes vivant avec un handicap dans le pays.

« Mon défi serait de convaincre mes collègues pour que tous nos travaux puissent prendre en compte les spécificités de chaque catégorie de populations de notre pays. Ceci, pour que la prospérité puisse partir de la base vers le sommet », confiait-il le mardi dernier lors de la rentrée inaugurale de la sixième législature.

Selon lui, « Les grandes choses ne sont grandes que si elles peuvent profiter au plus grand nombre. Il ne s’agit pas d’être une minorité dans une masse. Ce n’est pas par la force ni la puissance. C’est par l’esprit de Dieu, la volonté du peuple, le courage de faire mieux que ce qui se faisait hier. Je pense que nous comprendrons que si nous savons faire marcher le plus petit, nous ferons courir le plus fort », croit fermement Ahoomey-Zunu.

Ingénieur de formation, le député malvoyant a été chef division chez Renault en France pendant longtemps. Il y a quelques années, victime de braquage, il a perdu la vue alors qu’il était en vacances à Lomé.

Recherche sur


Bulletin

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez par e-mail l'actualité