fr

fr

Activités

TIBI, digne ambassadrice du Togo à SUKABE Agadez 2011, un festival d’intégration artistique et culturelle international pour enfants au Niger

SUKABE Agadez est un festival d’intégration artistique et culturelle international pour enfants de sept (7) à douze (12) ans organisé par le Niger et qui a connu sa huitième édition l’année passée. L’objectif, c’est de permettre l’expression et le développement des dons innés sommeillant en les enfants parce que ayant compris que la conservation du patrimoine culturel et artistique passe, nécessairement et très tôt, par l’initiation des enfants à l’art et à la culture. TIBI a aussi compris cette nécessité et a pour cela en sein, une section pour enfants dans laquelle les enfants sont encadrés pour prendre demain, la relève des plus grands. Cet encadrement semble lui réussir puisque, depuis la deuxième édition jusqu’à maintenant, TIBI est à SUKABE Agadez.

A cette huitième édition qui s’est déroulée du 3 au 11 septembre 2011, il y a eu sept (7) pays internationaux comme le Nigeria, la Côte d’Ivoire, le Bénin, le Burkina-Faso, le Mali, y compris le Niger le pays hôte et le Togo représenté par l’association TIBI (qui signifie héritage dans une des langues nationales du Togo), une association togolaise de personnes en situation de handicap -mais aussi inclusive de personnes non en situation de handicap- qui fait la promotion des droits des personnes en situation de handicap. Cette association est versée dans l’art et tout ce qui est culturel. Et à juste titre qu’elle y a présenté le Togo avec une délégation de sept enfants dont les leaders sont Souley Séda, une jeune fille de 11ans et Nazir Bah-Traoré, un jeune garçon de 10ans, tous encadrés par Razak Bah-Traoré, une personne en situation de handicap moteur et Président de TIBI. Les pays hôtes sont tous arrivés le 3 septembre 2011 à Niamey et sont conduits à Agadez le lendemain pour être logés à l’ Ecole des mines de l’Air pendant toute la durée du festival.

Le programme concocté cette année a couplé des visites, atelier et expositions de photos aux prestations. Les ateliers et exposition de photos sont l’oeuvre de Unicef-Niger à l’intention des enfants pour qu’ils découvrent le travail qu’abat Unicef au Niger en matière de changement climatique, thème sur lequel l’atelier et les expositions de phots ont porté. La richesse du programme a entraîné une répartition minutieuse des journées. Ceci dit, les matinées sont réservées aux visites touristiques dévoilant tous les trésors dont regorge le Niger. Et les soirées aménagées aux prestations et animations, raisons d’être même de SUKABE Agadez.

Mais la matinée du Lundi 5 septembre 2011 a seulement connu exceptionnellement et en grandes pompes à l’arène des jeux traditionnels d’Agadez, la cérémonie d’ouverture du festival qui a drainé la présence des autorités traditionnelles, politiques et religieuses d’Agadez, sans oublier celle du gouverneur d’Agadez. Parade, allocutions et animations ont meublé cette cérémonie d’ouverture. Dans l’après-midi, il y eu toute une série de manifestations telles des poésies, des danses traditionnelles et des chorégraphies bien menées par le Niger, le Burkina-Faso, le Bénin et le Mali à la Maison des jeunes et de la culture où ont d’ailleurs eu lieu toutes les autres manifestations du festival. Les visites ont commencé le Mardi 6 septembre 2011 pour finir le Samedi 10 septembre 2011 avec les découvertes successives du gouvernorat, les dromadaires du quartier Timiyow, la Mosquée d’ Agadez qui est un véritable musée existant depuis 480 ans déjà, le Sultanat (équivalant d’une chefferie traditionnelle qui coiffe toutes les régions que compte le Niger), la Maison d’arrêt des mineurs et les dunes (des sables mystiques) de Tiguidit auxquelles nos petits enfants et jeunes Togolais de TIBI ont pris part. Ce sont là des découvertes qui serviront pour mémoire, non seulement à l’éveil touristique de ces jeunes mais aussi à leur éveil intellectuel car elles leur seront bien utiles dans les études.

L’illustration de TIBI au cours de ce festival s’est faite les 8, 9, 10 septembre 2011 à travers la chorégraphie, les poésies et l’animation où nos dignes ambassadeurs ont fait montre des talents innés mais polis par les soins d’encadreurs émérites supervisés par Razak Bah-Traoré, Président de TIBI.

La cérémonie de clôture a eu lieu le dimanche 11 septembre 2011 toujours à la Maison des jeunes et de la culture en compagnie des mêmes autorités traditionnelles, politiques et religieuses d’Agadez qui, nous dit Razak, ne ménagent aucun effort pour motiver tant d’énergies déployées par de tels enfants venus de divers horizons. A la clé il y eut la remise des attestations, âprement méritées, aux participants.

Cette huitième édition tout comme les précédentes est un succès, nous dit Razak Bah-Traoré, Président de TIBI. Il n’a mentionné aucune grande fausse note. Mais comme toute oeuvre humaine en quête de perfection, il espère que les éditions à venir seront meilleures et que le festival s’agrandira davantage, en terme de participations et de prestations. En tout cas, avec tout ce qu’il vit depuis la deuxième édition jusqu’à ce jour, il n’en a aucun doute, tellement SUKABE Agadez fascine par le désir de surpassement de soi de tous les acteurs participants. Et à Razak de nous dire maintenant, à propos de TIBI en termes de prestation, qu’elle s’améliore et se porte mieux à chaque édition. Ce sont certainement là des propos qui cachent en son sein de grandes surprises les années à venir. Vrai ou faux ? Ne vous faites donc pas compter cette belle promesse en y prenant part, vous aussi l’année prochaine ! A bon entendeur…salut !

Abdoul Rafiou Lassissi

Recherche sur


Bulletin

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez par e-mail l'actualité