fr

fr

Actualités

TAPIS ROUGE DRESSER AUX PERSONNES HANDICAPÉES POUR ÉVITÉ LA DISCRIMINATION ET L’INÉGALITÉ

La discrimination et l’inégalité étant des freins à l’épanouissement et aux développements des personnes handicapées, des dispositions ont été prise, à travers l’article 5 de la convention relative aux droits des personnes handicapées, pour bannir ce fléau.

En effet L’égalité et la non-discrimination sont au nombre des principes et droits les plus fondamentaux du droit international des droits de l’homme. Parce qu’elles sont reliées à la dignité humaine, elles sont les pierres angulaires de tous les droits de l’homme. En ses articles 1er et 2, la Déclaration universelle des droits de l’homme affirme que tous les êtres humains sont égaux en dignité et en droits, et condamne la discrimination fondée sur un nombre non exhaustif de motifs. A cet effet, l’article 5 de la Convention relative aux droits des personnes handicapées énonce les obligations générales des États parties en ce qui concerne la non-discrimination et l’égalité.

Le paragraphe 1 de l’article 5 nous parle de :
- l’Égalité devant la loi et égalité en vertu de la loi : cette dernière nous renvoie au droit d’être protégé par la loi et de recourir à la loi pour en tirer un avantage personnel.
- Égale protection et égal bénéfice de la loi : elle a pour rôle de garantir l’égalité des chances pour toutes les personnes handicapées,
- Interdiction de la discrimination, et égale efficace protection juridique : consiste à protégé les personnes handicapées et leur entourage et garanti aux personnes handicapées une égale et effective protection juridique contre toute discrimination.
L’Article 5 a prévu un Aménagement raisonnable qui consiste à :
- Recenser et éliminer les obstacles qui ont une incidence sur la jouissance des droits de l’homme pour les personnes handicapées ;
- Veiller à ce que l’aménagement raisonnable soit de nature à faciliter la réalisation de l’objectif essentiel que sont la promotion de l’égalité et l’élimination de la discrimination à l’égard des personnes handicapées ;
- Veiller à ce que les personnes handicapées n’aient pas à supporter la charge des coûts engendrés.

Et en ce qui concerne les Mesures spécifiques de l’article 5, figurent les programmes de vulgarisation et d’appui, l’affectation et/ou la réaffectation des ressources, le recrutement, l’embauche et la promotion ciblés, les systèmes de quotas, les mesures de promotion et d’autonomisation, ainsi que la prise en charge de répit et les aides technologiques.

Recherche sur


Bulletin

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez par e-mail l'actualité