fr

fr

Activités

Société / L’ONG Handicap humanitaire Bénin plaide pour la protection et la promotion des personnes handicapées au Bénin

Porto-Novo, 30 oct. 2019 (ABP) – Les responsables de l’Ong Handicap humanitaire Bénin, en collaboration avec la fédération des associations des personnes handicapées du pays, ont animé mardi au siège de l’organisation à Porto-Novo, une conférence de presse afin de plaider pour la prise d’un décret par le gouvernement pour l’application effective de la loi 2017-06 du 29 septembre 2017 portant protection et promotion des droits des personnes handicapées en République du Bénin, en présence de tous les acteurs impliqués.

Dans le plaidoyer porté par la voix de Christine Noëlie Kounou, les responsables de l’Ong Handicap humanitaire Bénin ont indiqué que l’inexistence d’un décret d’application de la loi 2017-06 du 29 septembre 2017 portant protection et promotion des droits des personnes handicapées en République du Bénin, depuis son vote par l’Assemblée Nationale, continue d’avoir des impacts négatifs sur la vie des personnes handicapées pour leur plein épanouissement dans le pays. Une situation à laquelle entend y remédier l’Ong Handicap humanitaire en initiant ce plaidoyer à l’endroit du gouvernement du Président Patrice Talon pour la prise effective les tous prochains jours, d’un décret d’application de ladite loi pour le bonheur des personnes handicapées au Bénin.

Pour leur part, le vice-président de la fédération des associations des personnes handicapées du Bénin, Frédéric Maurice Saïzonou et le représentant du réseau des personnes handicapées des départements de l’Ouémé et du Plateau, Gaston Kpanou ont soutenu abordant dans le même sens, qu’il n’y a pas de loi sans décret d’application. Ils disent compter sur le bon sens du président Patrice Talon pour la prise incessamment dudit décret d’application afin que la loi 2017-06 du 29 septembre 2017 portant protection et promotion des droits des personnes handicapées en République du Bénin soit véritablement mise en application pour que les personnes concernées ne soient plus des exclues de la société et puissent jouir pleinement de leurs droits.

Le représentant du chef du centre de promotion sociale de Ouando à cette occasion, Christelle Amouzoun a salué l’initiative et promis rendre compte à qui de droit pour le bonheur des personnes handicapées.

Recherche sur


Bulletin

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez par e-mail l'actualité