fr

fr

Activités

Social / Les personnes handicapées sont à l’honneur à Comé

Comé, 06 déc 2019 (ABP) – Le Chef du centre de promotion sociale (C/CPS) de Comé, Mme Philaminthe Affya Aditi, a célébré ce vendredi dans les anciens locaux de la mairie de Comé, la 27ème édition de la Journée internationale des personnes handicapées (JIPH) avec les intéressés.

.

Mme Philaminthe Affya Aditi, a remercié les heureux du jour qui sont venus donner un cachet particulier à cette journée avant d’inviter les personnes valides à se familiariser avec eux car selon elle, « nous sommes des handicapés ambulants parce que à l’issue d’un accident ou d’une maladie, une personne bien portante peut devenir un handicapé ». Elle a saisi l’occasion pour inviter les personnes handicapées à intégrer leurs associations pour bénéficier des appuis du gouvernement à travers le CPS de Comé.

Le porte-parole des personnes handicapées de la commune de Comé, M. Antony Kangni Amécy, a témoigné toute sa gratitude envers le CPS de Comé parce qu’il appuie les personnes handicapées et les Orphelins et enfants vulnérables (OEV).

M. Amécy a aussi plaidé pour que les personnes handicapées soient recrutées dans l’administration car depuis des années il a noté une disparité entre les personnes valides et les personnes handicapées lors des concours.

Le communicateur Silvère Attannon, a démarré sa communication par une projection vidéo qui parle de la participation sociale des Personnes handicapées (PH). C’est à la suite de ladite projection que M. Attannon a planté son décor de sa communication intitulée « Favoriser la participation sociale des personnes et leur pouvoir d’agir : un geste à la fois ». Ce thème, dira le communicateur, rappelle l’importance d’accroître la participation des personnes handicapées à toutes les sphères de la vie en société. Comme clarification conceptuelle, le communicateur a souligné que la personne handicapée ou en situation de handicap est vue comme quelqu’un dont la mobilité et ou la faculté sont réduites. « Avec la Réadaptation à base communautaire (RBC) on peut noter l’engagement des CPS à accompagner les associations des personnes handicapées », a-t-il ajouté, avant de lister les écoles que chaque handicapé peut fréquenter dans les différentes catégories à savoir : les sourds, les aveugles, les handicapés moteurs et les handicapés mentaux.

Le regard social sur le handicap au Bénin et l’arsenal juridique favorisant la participation sociale des PH et leur pouvoir d’agir ont été également abordés par le communicateur.

Recherche sur


Bulletin

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez par e-mail l'actualité