fr

fr

Activités

Situation des personnes handicapées du Niger

Rapport d’évaluation rapide de la situation des personnes handicapées nouvellement déplacées sur les sites de Awaridi, NGuel Madou Mai, Gorodi - Dalabouyari et Château à Diffa suite aux derniers incidents dans la commune du Gueskerou, 2 au 6 Avril 2019

ville de Diffa, et précisément les quartiers Diffa, notamment, Awaridi, N’Geldou Mai, GorodiDalabouyari et Château, ont accueilli le 24 mars 2019 de nouveaux déplacés en provenance de N’guagam et Elhadji Mainari dans la commune de Gueskerou, deux localités situées respectivement à environ 40 km et 30 km à l’est de Diffa sur la RN1. Ces personnes déplacées nouvellement arrivées sont des refugiés nigérians et des déplacés internes nigériens.

Ces mouvements de population actuels sont intervenus suite aux récentes attaques des groupes armés non étatiques dans 5 villages des communes de Gueskerou et chetimari ainsi qu’aux attaques kamikazes à Nguigmi. Au 30 mars 2019, les autorités administratives estiment à 15 208 personnes déplacées à Diffa suite à ces incidents avec une forte concentration des personnes déplacées à Awaridi qui compte au 30 mars 7 880 personnes (commune de Diffa) et Kindjanji 2 124 personnes (commune de Gueskerou).

En réponse à cette situation, des évaluations rapides sectorielles et multisectorielles sont en cours avec les différents acteurs humanitaires intervenant à Diffa et les autorités administratives pour des analyses de la situation et des réponses adaptées à apporter dans l’immédiat et dans le court terme.

Cependant, parmi ces populations déplacées, la situation de certaines catégories de populations comme les personnes handicapées s’est fortement dégradée et les risques de protection sur ces catégories se sont vus drastiquement augmentés.

Les personnes handicapées et autres personnes à besoins spécifiques déjà vulnérabilisées par la crise, se retrouvent doublement impactées par cette nouvelle situation d’insécurité et de déplacement avec des barrières et obstacles supplémentaires dans l’accès aux services.

Ainsi, en vue de disposer des éléments d’analyse approfondie de cette situation et à terme, de mobiliser rapidement des réponses adaptées en faveur de ces couches de population vulnérables, HI a conduit une évaluation rapide sur les sites de Awaridi, N’Geldou Mai, Gorodi-Dalabouyari et Château à Diffa du 2 au 6 avril 2019.

Recherche sur


Bulletin

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez par e-mail l'actualité