fr

fr

Actualités

Sénégal , vers la création d’un haut conseil chargé du handicap

Le gouvernement envisage de mettre sur pied un haut conseil chargé du handicap, pour assurer le suivi nécessaire des décrets d’application de la loi d’orientation sociale, a annoncé mardi la ministre de la Santé et de l'Action sociale, Awa Marie Coll Seck

"Nous avons aujourd’hui l’intention de mettre sur pied un haut conseil chargé du handicap, qui permettra de fédérer toutes les énergies et de faire un suivi nécessaire sur la mise en œuvre des décrets d’application de la loi d’orientation sociale", a dit Mme Seck à la fin d’un conseil interministériel consacré à la production de la carte d’égalité des chances.

Le Premier ministre Aminata Touré a réuni plusieurs ministres, des partenaires au développement et des représentants d’associations des personnes vivant avec un handicap, pour discuter de cette carte devant être mise au point par le gouvernement.

Elle avait annoncé, en présentant sa politique générale aux députés, que la carte d’égalité des chances devrait être opérationnelle en 2014.

Environ 30.000 personnes vivant avec un handicap bénéficieront de cette carte durant les premières années de sa mise en service, selon le gouvernement. Le nombre des bénéficiaires devrait atteindre 50.000 personnes en 2017.

La carte d’égalité des chances est censée faciliter "la prise en charge des personnes vivant avec un handicap".

"Un travail doit être fait, pour offrir aux personnes handicapées une carte, mais aussi des services nécessaires", a ajouté Mme Seck.

Le Parlement sénégalais a adopté en 2010 la loi d’orientation sociale, en faveur des personnes vivant avec un handicap.

En vertu de cette loi, l’Etat doit délivrer à cette catégorie sociale une "carte d’égalité des chances" permettant aux personnes vivant avec un handicap de "bénéficier des droits et avantages en matière d’accès aux soins de santé, de réadaptation, d’aide technique, financière, d’éducation, de formation, d’emploi et de transport".

Les décrets d’application de la loi d’orientation sociale - les instruments juridiques permettant son application - ont été signés par le chef de l’Etat, avait annoncé Awa Marie Coll Seck, en octobre 2012

Khadimou Rassoul Talla

Source : APS

Recherche sur


Bulletin

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez par e-mail l'actualité