fr

fr

Activités

Sénégal : Le Conoravirus et les personnes handicapées

La COVID-19 est une maladie causée par un coronavirus. Les coronavirus humains sont communs et causent habituellement des maladies bénignes qui ressemblent au rhume. Les symptômes peuvent être très bénins ou plus graves. Jusqu'à 14 jours peuvent séparer l'exposition au virus et l'apparition des symptômes qui sont: Fièvre, Toux et Difficulté à respirer ...

les personnes handicapées sont parmi les couches sociales les plus à risque, parce qu’elles sont confrontées à des problèmes à comprendre, à lire, à communiquer, à accéder aux soins médicaux, aux conseils de santé et aux obstacles économiques. Dans cet ordre d’idées, elles ont des problèmes énormes pour bénéficier adéquatement de l’aide ou l’assistance en cas de besoin durant ce moment d’éclosion du COVID 19. Les personnes handicapées ont des difficultés à prévenir et vivre avec les perturbations occasionnées le coronavirus. "Pour certaines d’entre elles qui s’adonnent à la mendicité, le risque reste très élevé et leur confinement peut engendrer une précarité et la famine",

La FSAPH, dans un élan de solidarité avec ses membres, envisage dans les prochains jours de collecter et de distribuer des produits antiseptiques aux personnes handicapées qui sont dans les rues. Et aussi des denrées alimentaires pour les aider en cas de confinement.
Saluant l’interprétation des langues et signes que le ministre de la santé et de l’action sociale a inclue dans sa communication, la FSAPH invite le Ministre de la santé et de l’action sociale à une meilleure inclusion des personnes handicapées de toutes les catégories dans la stratégie de réponse au coronavirus.

Le plan d’action de la FSAPH vise à entrer en cohésion avec les mesures prises par le gouvernement. C’est ainsi que des rencontres sont prévues avec les ministères de la santé et de l’action sociale, le ministère de l’équité sociale et du développement communautaire, le ministère de la famille, de la femme et de l’enfance. Il repose sur des solutions structurelles et non conjoncturelles. Il faut en ce sens trouver aux personnes handicapées des projets économiques qui peuvent rendre autonomes ces dernières. Il comporte en outre, la sensibilisation et des démonstrations au lavage des mains et le respect des consignes.

Entre autres le Président Yatma FALL a rappelé le rôle régalien de l’Etat en tant que premier obligataire, qui se doit d’assurer l’inclusion des personnes handicapées dans la société globale. Et en ce temps de crise sanitaire, l’Etat doit veiller à la prise en compte des personnes handicapées dans les mesures préconisées.

Recherche sur


Bulletin

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez par e-mail l'actualité