fr

fr

Articles de presse

Renforcement de la participation politique et citoyenne des personnes handicapées dans les processus électoraux en Côte d’Ivoire (Abobo, Yopougon, Port Bouet, Bouaké et Daloa)

Le Mardi 18 Février 2020, en présence d'une délégation de l'Organisation internationale CBM et des responsables du bureau pays de CBM Côte d'Ivoire, se tient l'atelier de lancement d'un nouveau projet dont le but est de permettre à la lumière de l'article 29 (participation politique et citoyenne des personnes handicapées à la vie publique) de la Convention relative aux droits des personnes handicapées ratifiée par la Côte d'Ivoire, la participation pleine et effective des personnes handicapées dans les différents processus électoraux.

L’élection étant un enjeux important dans le jeu démocratique, l’Union européenne 🇪🇺 et CBM ont appuyé financièrement un projet pour l’inclusion des personnes handicapées dans les processus électoraux.
Le projet se propose de relever 04 challenges
1- Renforcer les capacités des OPH
2- Permettre a la CEI d’avoir les moyens techniques pour la prise en compte des personnes handicapées
3- Former les partis politiques sur les questions de handicap et d’accessibilité dans leur programme de société
4- Former les médias sur les questions de handicap.
Ce projet expérimental 1er du genre sera mis en œuvre dans 05 zones. A Abidjan dans les communes de Yopougon, d’Abobo, de Port-Bouët et les villes de Daloa et Bouaké.

A titre de rappel, a Côte d’Ivoire qui compte 453.453 personnes handicapées dont 42% de femmes selon le Récemment général de la population et de l’habitat (RGPH) de 2014 (135 342 dans les localités de mise en œuvre du projet dont 100 000 en âge de voter) n’est pas en marge de cette situation. En effet bien que le pays ait ratifié en 2014 la convention internationale relative aux droits des PvH et qu’il existe une Direction de la Promotion des Personnes Handicapées (DPPH), la pleine et effective participation politique des PvH n’est pas encore une réalité. C’est ce que soulignait Vincent Bohouo de la Confédération des Organisations des Personnes Handicapées de Côte d’Ivoire (COPHCI) lors du concours international des droits de l’homme organisé par la fondation Friedrich Naumann du 03 au 06 décembre 2018 en Afrique du Sud, le droit de vote n’est pas interdit aux personnes handicapées en Côte d’Ivoire. Mais dans les faits, c’est presque tout comme.
Ce projet ce propose d’apporter un début de solution à cette exclusion dont sont victime les personnes handicapées.
Dans un élan inclusif, les responsables d’organisation de personnes handicapées des différentes zones de mise en oeuvre du projet participent à l’atelier qui prendra fin le Vendredi 21 Février 2020 avec la signature du contrat.

Recherche sur


Bulletin

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez par e-mail l'actualité