fr

fr

Activités

Réformes légales en faveur des personnes handicapées

Les responsables d’organisations de personnes handicapées des départements dés Collines ont échangé avec les élus locaux et communaux de Savalou, Bantè et Dassa sur la vulgarisation du plan de plaidoyer pour l’obtention des réformes à l’endroit des personnes handicapées du Bénin.

A l’initiative du Réseau pour l’Intégration des Femmes, des Organisations non Gouvernementales et Associations Africaines du Bénin (RIFONGA-Bénin), les responsables d’organisations de personnes handicapées des Collines ont échangé avec les élus locaux et communaux de Savalou, Bantè et Dassa. Au centre des échanges qui se sont tenus à la maison des jeunes de Savalou, la vulgarisation du plan de plaidoyer pour l’obtention des réformes à l’endroit des personnes handicapées du Bénin. A cet effet, autorités administratives, leaders d’opinion ainsi que responsables des Organisations de personnes handicapées (OPH) de la région ont été mis au courant du plan de plaidoyer et de ses axes stratégiques.

Présentant le document, le communicateur Ezéchiel Akakpo a exposé à la soixantaine de participants, les six axes qui fondent ce plan de plaidoyer, élaboré, amendé et adopté dans le but d’amener les institutions de la République à accéder à certaines réformes légales au profit des personnes handicapées. « Ce lobbying auquel nous vous invitons à adhérer, va contribuer à la promotion des droits politiques et sociaux des personnes handicapées au Bénin », a plaidé AmoussouTowanou, Chargé de programmes du projet Accès des personnes handicapées aux élections à travers un changement de comportement des populations (ADEPT) dans le Zou et les Collines appelant tous les OPH à l’union dans l’action. S’exprimant à cette rencontre, Dèlidji Houindo, représentant le Préfet des Collines, a pris au nom de la préfecture des Collines, l’engagement d’accompagner lesdits plaidoyers et d’œuvrer pour une prise en compte totale de la thématique du handicap dans le processus de développement local. A cet effet, il projette de faire le recensement socioprofessionnel de toutes les personnes handicapées du département et de collaborer avec les centres de promotion sociale et le Réseau des Associations des Personnes Handicapées du Zou et des Collines (RAPHZOCO). Dans ce plaidoyer, note-t-on, il est sollicité du COS-LEPI la mise en place d’un logiciel spécifique d’enregistrement des personnes handicapées selon la catégorisation des types de handicap ; à la réalisation par la CENA des bulletins de vote portant aussi des inscriptions en braille pour faciliter le vote des électeurs en situation de handicap visuel. Aussi, est-il demandé la traduction des messages électoraux en langue des signes ainsi que l’intégration, dans le code électoral et la Constitution du Bénin, de certaines dispositions prévues par la Convention relative aux droits de la personne handicapée (CDPH) ratifiée par notre pays le Bénin. Tels sont entre autres, les points essentiels de cette séance de vulgarisation du plan de plaidoyer.

M.M

Recherche sur


Bulletin

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez par e-mail l'actualité