fr

fr

Activités

Projet Livelihood : Les leaders communautaires, chefs d’entreprises et journalistes formés pour l’insertion socioprofessionnelle des personnes handicapées

Le projet Livelihood financé par Christoffel Blindenmission (CBM) vise à améliorer les moyens de subsistance des personnes handicapées en Côte d'Ivoire. En tant que partenaire de mise en oeuvre du projet, la Confédération des Organisations des Personnes Handicapées de Côte d'Ivoire (COPHCI) à organisé des ateliers de formation à l'endroit des leaders communautaires, chefs d'entreprises et journalistes sur les Droits des Personnes Handicapées et leur insertion socio professionnelle.


Selon le recensement général de la population ivoirienne de 2014, l’on dénombre 453 453 personnes handicapées vivant en Côte d’Ivoire, pays ayant ratifié la Convention des Nations Unies relative aux Droits des Personnes Handicapées le 10 janvier 2014. Cependant, la majorité de ces personnes handicapées vivent en dessous du seuil de pauvreté et peinent à accéder à l’emploi à cause des nombreuses barrières érigées dans la société.

Pour y remédier la phase pilote du projet dénommé "Livelihood", visant à améliorer les moyens de subsistance des personnes handicapées par l’emploi et l’auto-emploi a été lancée avec l’appui financier de la Christoffel Blindenmission (CBM). Ce projet s’inscrit dans une méthodologie d’approche à double piste permettant d’agir sur les personnes handicapées elles même en vue de renforcer leurs capacités à être plus compétitives sur le marché, d’une part et agir sur la communauté afin de lever les barrières, d’autre part. C’est dans le cadre de ce second volet du projet que la Confédération des Organisations des Personnes Handicapées de Côte d’Ivoire (COPHCI) s’est vue confiée la mission de sensibilisation des leaders communautaires, chefs d’entreprises et journalistes.

Ainsi, du 14 août au 20 septembre 2019 la COPHCI a organisé 5 ateliers dans diverses localités (Dabou, Yopougon, Abobo, Anyama et Angré) qui ont permis de former 113 leaders communautaires avec des dirigeants de 15 d’entreprises et organes de presse sur les Droits des Personnes Handicapées et leur insertion socio professionnelle .Ces ateliers, de 2 jours chacun, visaient à sensibiliser les leaders communautaires, chefs d’entreprises et journalistes afin que ceux-ci puissent relayer le message et être des facilitateurs de l’inclusion socioprofessionnelle des personnes handicapées.

Pour, ce faire la COPHCI s’est attachée les services de M. BOHOUO Vincent, Consultant sur les thématiques liées au handicap. Au cours de ses interventions, le facilitateur des ateliers à développé son argumentaire autour des articles 19 (Autonomie de vie et inclusion dans la société) et article 27 (travail et l’emploi) de la Convention des Nations Unies Relative au Droit des Personnes Handicapées (CDPH). 5 modules de formation ont meublé chacun de ces ateliers d’ateliers, notamment :
-Module 1 : Comprendre le Handicap ;
-Module 2 : Initiation à la CDPH ;
-Module 3 : Cadre juridique et Institutionnel en faveur de l’insertion socio
professionnelle
des personnes handicapées de Côte d’Ivoire ;
-Module 4 : Développement Inclusif ;
-Module 5 : Gestion Inclusive du cycle de projet.

A la fin des différents ateliers, plusieurs participants se sont prononcés en faveur l’inclusion socioprofessionnelle des personnes handicapées, notamment M. YEO Sinaly, président de la Chambre des Métiers d’Anyama, qui a tenu à remercier les organisateurs pour cette formation qui l’a aidé à sortir de l’ignorance tout en manifestant son engagement à faciliter l’accès des personnes handicapées aux différents corps de métiers afin de combattre les injustices qui leurs sont faites en matière d’accès à l’emploi. Quant au porte parole des chefs communautaires de Yopougon, il a tenu à remercier la COPHCI pour cette formation avant de manifester son engagement et celui de tous ses confrères à œuvrer sans relâche à l’inclusion socio professionnel des personnes handicapées vivant dans leurs communautés.

Merci à tous les leaders communautaires, chefs d’entreprises et journalistes, ayant pris part à ces ateliers, pour leur engagement à être des facilitateurs de l’insertion socio professionnelle des personnes handicapées en Côte d’Ivoire.

Bohouo Vincent
Juriste, Consultant sur les Thématiques liées au Handicap.

Recherche sur


Bulletin

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez par e-mail l'actualité