fr

fr

Actualités

PLAIDOYER POUR LA MOBILISATION DES RESSOURCES ADDITIONNELLES AU PLAN DE PLAIDOYER NIGER AUPRÈS DE LA SOCIÉTÉ DE TÉLÉPHONIE ORANGE/NIGER

Une rencontre de plaidoyer fructueuse entre le Projet VIH/ Handicap et Orange/Niger, le mercredi 21 Novembre 2018 au siège de la Société Orange/Niger

Dans le cadre de la mobilisation des ressources additionnelles pour la mise en œuvre du plan de plaidoyer pays, une correspondances a été envoyée à la société de téléphonie mobile Orange/Niger.
Suite à cette correspondance, le Mercredi 21 Novembre 2018, une équipe composée d’un représentant de la Fédération Nigérienne des Personnes Handicapées (FNPH), de la Coordination Inter- Sectorielle de Lutte contre les IST/ VIH/ Sida (CISLS) et de Humanité & Inclusion (HI), a été reçu par le Secrétaire Général de orange/Niger et le chargé du Mécénat.
Après la présentation des objectifs de la rencontre, de la FNPH, du Projet VIH et Handicap et sa plateforme, sa composition, l’équipe de plaidoyer a fait une synthèse de l’évaluation juridique des gaps et du plan de plaidoyer élaboré par la plateforme. La présentation du plan de plaidoyer a abouti au plaidoyer pour le financement de deux activités fondamentales à savoir le doublage en langues nationales (Haoussa, Djema et langue des signes) et la diffusion du film sur les 8 actions à promouvoir pour faciliter l’accès des personnes handicapées au paquet de services VIH pour la première activité et la diffusion de la CDPH pour la deuxième activité. L’équipe de Orange/Niger a bien accueilli l’idée d’inclusion des personnes handicapées dans toutes les actions de développement en général et dans la santé en particulier. Selon le Secrétaire Général, Orange/Niger accompagne toujours les actions sociales. Pour exemple Orange/Niger a créé des bornes fontaines et a responsabilisé des personnes handicapées pour la gestion de manière à leur éviter la mendicité dans les rues. Une autre action noble visant à renforcer l’autonomisation a été la rénovation et l’équipement en matériels (machines et accessoires) d’un atelier de couture au profit des femmes handicapées du quartier Boukoki de Niamey. Enfin, la fondation a fait un don en produits alimentaire et non alimentaire a un groupe d’étudiants non voyant. Dans le même sens, la fondation se dit prête à accompagner comme par le passé les étudiants handicapés en leur offrant des stages de fin de formation.
En attendant la prise en compte des activités de la plateforme VIH dans le budget 2019, le Secrétaire Général s’est engagé à financer une session renforcement de capacité du personnel Orange/Niger sur le handicap et le VIH dans les prochains jours.

Recherche sur


Bulletin

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez par e-mail l'actualité