fr

fr

Actualités

Organisation Mondiale de Personnes Handicapées (OMPH)

9ème Assemblée Mondiale de l’OMPH (11-13 avril, New Delhi, Inde)

DÉCLARATION de DELHI

A l’Organisation des Nations Unies, aux institutions supranationales, à tous les États, aux organisations des personnes handicapées en général, et à leurs familles et à la société dans son ensemble,

Nous, les Membres des Assemblées Nationales de l’Organisation Mondiale des Personnes Handicapées(OMPH) de 61 pays du monde entier - Région Arabe, l’Afrique, l’Asie-Pacifique, Région de la CEI, l’Amérique Latine, Amérique du Nord et les Caraïbes, réunis à la 9ème Assemblée Mondiale de l’OMPH à New Delhi, en Inde, formulons ce qui suit :

Nous exprimons notre gratitude au Gouvernement de l’Inde pour son soutien crucial à cette Assemblée, en particulier au Premier Ministre, M. Narendra Modi,

Nous apprécions également le soutien reçu de nos partenaires, en particulier la Fondation Hans, L’Organisation des Nations Unies, G3ict, Barrier Break, TATAs, Yes Bank, et les tous les autres sponsors. Nous remercions notre hôte OMPH-Inde et le Centre National pour la Promotion de l’Emploi pour les Personnes Handicapées. Nous remercions aussi les interprètes des langues, les interprètes en Langue des Signes, et tous les bénévoles,

Nous reconnaissons le fait que nous nous réunissons ensemble à une période capitale dans le temps, en particulier en ce qui concerne le développement inclusif des personnes handicapées, alors que nous célébrons le 10ème anniversaire de la Convention Relative aux Droits des Personnes Handicapées (CDPH), l’adoption de l’Agenda 2030 pour le développement durable (ODD) et le 35ème anniversaire de la première Organisation Mondiale des Personnes Handicapées - OMPH, ayant pour base les droits humains de tous les handicaps confondus

L’OMPH a été créée en 1981 avec l’objectif clair de l’inclusion sociale, politique, économique et culturelle de toutes les personnes handicapées de la planète. Au cours des 35 dernières années de son histoire des progrès significatifs ont été accomplis. Toutefois, nous comprenons que cela ne suffit pas. Le handicap est causé chaque jour par la faim, par la maladie, la malnutrition, par des conflits internes et externes,

Les crises auxquelles la civilisation fait face aujourd’hui tels que le changement climatique, le réchauffement climatique, l’extrême pauvreté et la faim sont étroitement liées à l’invalidité. Tout en appréciant les efforts mondiaux visant à assurer l’inclusion des personnes handicapées dans le programme de développement, nous exprimons notre déception face à l’absence de participation des personnes handicapées des pays du Sud dans ces processus, et nos appréhensions que les 800 millions de personnes handicapées dans le Sud Global comprenant 20 pour cent des plus pauvres dans le monde sont laissés en particulier des structures de prise de décision,

Reconnaissant qu’il existe un écart important entre les personnes handicapées et leurs organisations à la base en termes d’accès à l’information et des services qui sont cruciaux pour le renforcement des capacités pour suivre et évaluer la mise en œuvre des OMD au niveau national et au niveau local, nous appelons à des efforts vers la formation et des exercices de renforcement des capacités au niveau des pays,

Réalisant que les données seront cruciales pour le suivi et l’évaluation efficaces du développement inclusif du handicap, nous appelons à une révolution de données sur le handicap menée par les gouvernements du monde, les agences internationales et les OPHs par le développement et la promotion d’outils et de méthodologies normalisées et le renforcement des capacités des acteurs concernés qui ne catalyseront pas seulement des données basées sur le handicap et ventilées mais aussi conduiront à la fiabilité et la comparabilité des données,

Nous renforçons le rôle de la technologie dans le développement et pour les personnes handicapées pour réaliser le développement économique, humain et politique, nous appelons à une plus grande accessibilité pour les personnes handicapées à la technologie, et pour l’inclusion numérique,

Nous soulignons également la nécessité de regarder aussi de toute urgence les difficultés rencontrées par les personnes handicapées dans les zones de conflit, en particulier dans la Région Arabe,

Nous plaidons pour de plus grands efforts pour inclure les femmes, les enfants, les jeunes et les familles des personnes handicapées, les personnes âgées et les populations autochtones, entre autres,

Nous soulignons également les obstacles supplémentaires auxquels les personnes sourdes, des gens de petites tailles, ceux qui ont un handicap psychosocial, une déficience intellectuelle, les personnes touchées par la lèpre et d’autres groupes négligés sont confrontés, et appelons à une fin immédiate de la discrimination et de violence auxquelles les personnes marginalisées continuent de faire face,

Nous affirmons que la CDPH et les OMD ne sont pas mutuellement exclusifs les uns des autres, mais que la mise en œuvre de la CDPH réaffirme les OMD, nous appelons à la ratification universelle de la Convention. Nous appelons les institutions supranationales et les gouvernements en général, d’entreprendre la tâche importante de la mise en œuvre de la CDPH en créant des lois, des politiques avec des budgets adéquats,

Nous exhortons les organismes internationaux et les donateurs à soutenir les efforts que l’OMPH a commencé à créer un Forum Mondial pour les Voix des Personnes Handicapées des pays du Sud à des plates-formes internationales, en particulier la Conférence des Etats parties à la CDPH,

Nous appelons et accueillons les personnes des régions lointaines, les îles nations, les nations enclavés et d’autres à se joindre à l’OMPH dans ce voyage,

Nous, les personnes handicapées réunies ici, réaffirmons notre soutien au leadership de l’OMPH et engageons l’engagement continu de l’OMPH à apporter un nouveau mouvement mondial des personnes handicapées de la base et à la véritable construction de l’autonomisation et de la capacité des dirigeants qui peuvent véritablement représenter la durée et expériences uniques de la dernière personne handicapée dans la partie la plus reculée du monde.

RIEN EN CE QUI NOUS CONCERNE, SANS NOUS.

Recherche sur


Bulletin

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez par e-mail l'actualité