fr

fr

Actualités

ODD 10 << Réduire les inégalités dans les pays et d’un pays à un autre >>. Quelle mise en œuvre au Niger ?

L’ODD 10 prône l’égalité des chances, à travers l'adoption des lois, des politiques et programmes pour garantir à tous des meilleures conditions de vie et ce, à long terme. Le Niger obéit à l'ODD 10 à travers la Stratégie Nationale de Réinsertion Sociale des Personnes Handicapées.

Ce document est un référentiel d’intervention pour la réinsertion des personnes handicapées au Niger. Il doit constituer désormais un cadre de référence pour la définition et la mise en œuvre des actions visant la promotion et la protection des personnes handicapées, la dynamisation des associations et autres organisations oeuvrant en faveur des personnes handicapées et pour la valorisation du handicap dans la société nigérienne. Cependant, à une année de sa fin, cette stratégie n’a toujours pas été adoptée ni mise en œuvre par le gouvernement.

Outre ce document stratégique, l’analyse s’est aussi penchée sur les déclarations et programmes de politiques notamment le programme de renaissance phase 2 et la Déclaration de Politique Générale (DPG) du Premier Ministre qui prévoient un soutien matériel et moral aux enfants et adolescents handicapés afin qu’ils puissent fréquenter l’institution scolaire et parachever leurs cursus scolaires dans d’assez bonnes conditions y compris avec davantage de classes intégratrices pour les non-voyants, des écoles pour sourds, et des rampes d’accès et des box de latrines adaptés aux besoins des personnes handicapées sont envisagés. En plus, il prévoit de développer le sport de haut niveau pour personne en situation de handicap.

De la DPG, le Premier Ministre a déclaré le 16 juin 2011 à l’assemblée nationale « une politique soutenue en matière de population sera menée conformément à nos usages et coutumes. Cette politique sera renforcée par la promotion des actions équitables en faveur des femmes et des hommes. De même pour maintenir l’équilibre au sein de notre société, le Gouvernement veillera à la promotion et à la protection des droits des groupes vulnérables dont les enfants, les personnes handicapées et les personnes âgées ». Une analyse globale de toutes ces politiques et programmes, fait ressortir une prise en compte progressive des besoins des personnes handicapées dans les différentes politiques. Toutefois, il faut constater que des programmes importants comme la SDDCI Niger 2035, le plan d’action prioritaire du PDES 2017-2021, la stratégie nationale de finance inclusive ne mentionnent même pas les personnes handicapées. On note aussi, une régression de la prise en compte des besoins des personnes handicapées dans le PDES 2017 2021, par rapport au précédent.

De tous les programmes analysés, en dehors de la politique de protection sociale, la politique nationale de la jeunesse semble être la politique la plus inclusive, prenant en compte les besoins des personnes handicapées dans trois de ces six composantes stratégiques. En sommes, pour atteindre les objectifs du développement durable, en particulier de la réduction des inégalités entre les personnes handicapées et le reste de la population, une révision des principaux documents programmatiques du Niger s’impose, en particulier le plan d’actions prioritaires du PDES 2017-2021.

BISSOUNDI Zeinabou pour la FNPH (Source FNPH ).

Recherche sur


Bulletin

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez par e-mail l'actualité