fr

fr

Actualités

Niger : Face au COVID-19 la FNPH joue son rôle

La pandémie du COVID-19 qui sévit dans le monde et qui occasionne d'importants dégâts dont de nombreuses pertes en vies humaines est une situation chaotique qui ne laisse personne indifférente. C'est donc consciente de sa responsabilité et du rôle qu'elle doit jouer dans de telles circonstances que la Fédération Nigérienne des Personnes Handicapées (FNPH ) a organisé un point de presse le samedi 04 avril 2020 à son siège. L'activité s'est déroulée en présence des responsables des différentes structures (OPHs et des représentants des personnes handicapées.

Attirer l’attention des autorités, décideurs et tous les acteurs intervenant dans la riposte contre le coronavirus d’une part, et d’autre part sensibiliser la population nigérienne en général et les personnes handicapées en particulier sur cette question, tels sont les objectifs recherchés à travers ce point de presse.
Tout en se réjouissant des mesures prises par les autorités nigériennes pour limiter la propagation de l’infection au coronavirus, en mettant un accent particulier sur la sensibilisation, le président de la FNPH Elh Siddo Nouhou OUMAROU a tenu à rappeler que les personnes handicapées représentent 4,2% de la population nigérienne parmi laquelle plusieurs personnes ont peu ou pas accès aux messages de sensibilisation, en particulier les informations relatives aux gestes barrières préconisés par les autorités sanitaires.
<< Il est important de rappeler que d’après les médecins, tout le monde peut être porteur du coronavirus. Il s’agit d’un virus, d’une maladie (COVID19) qui ne fait pas de distinction de race, d’ethnie, de condition sociale ou encore de religion. Alors les personnes handicapées n’en sont pas épargnées>>.
<<D’ailleurs, ajoute-t-il, selon toujours les spécialistes, cette maladie est particulièrement mortelle pour les personnes âgées parmi lesquelles il y a de nombreuse personnes handicapées. C’est pourquoi, conformément à l’article 7 de la loi déterminant les principes fondamentaux de la protection sociale au Niger et aux articles 9 et 21 de la CDPH, nous voudrons ici, attirer l’attention des autorités publiques et l’ensemble des décideurs, sur la nécessité de l’accessibilité de tous les outils de communication sur la pandémie, pour toutes les catégories de personnes handicapées>>.
Pour ce faire, la FNPH préconise :
-  L’intégration de l’interprétation en langue de signess dans toutes les communications ;
-  Une description verbale (audiodescription) des gestes barrières ;
-  Un sous-titrage des supports audio-visuels de sensibilisation ;
-  Une utilisation des phrase courtes et faciles à comprendre.

Au regard de la précarité des personnes handicapées et des mesures préventives instaurées au Niger, (sortir seulement en cas de nécessité, observation d’une distance d’au moins un mètre entre les personnes ETC….) nombreuses sont les personnes handicapées, en particulier les plus âgées qui commencent à manquer du minimum vital. Raison pour laquelle le président Siddo Nouhou OUMAROU a lancé un vibrant appel de soutien imminent aux autorités nigériennes dont le Chef d’Etat, Son Excellence Issoufou Mahamadou.
Par ailleurs, la FNPH demande que des mesures appropriées soient prises dans l’optique de garantir l’accès des personnes handicapées aux mesures socio-économique notamment la distribution gratuite et la vente à prix modéré de vivre et ce, conformément à l’article 11 de la CDPH.
Au terme de ses propos, le président de la FNPH Elh Siddo Nouhou OUMAROU s’est spécifiquement adressé aux personnes handicapées, en soulignant que :
<<A ce jours, il n’existe ni vaccin ni traitement pour le corona virus.
Il a déjà tué plus de 40 000 être humain dans le monde.
La prévention reste donc la meilleure arme contre ce mal invisible.
Dans cette optique, pour sauver nos vies et celles des autres, il est important de respecter l’ensemble des mesures prisent par les autorités et les conseils essentiels pour se protéger du coronavirus Covid-19 :

1. Lavez-vous régulièrement les mains à l’eau et au savon ou les désinfecter avec un gel hydro-alcoolique.
Les personnes handicapées qui utilisent les bécus et les cannes doivent également les lavées avec de l’eau et du savon régulièrement ;
2. Éternuez ou toussez dans le creux de votre coude ;
3. Gardez au moins 1 mètre de distance entre vous et les autres personnes.
Les personnes aveugles peuvent faire usage de leurs cannes pour respecter cette mesure de distanciation.
Les personnes qui assistent les personnes handicapées et qui sont par conséquent dans l’impossibilité de respecter cette mesure de distanciation, doivent impérativement se couvrir le nez et la bouche a l’aide d’un masque (bavette) et porter des gangs ;
4. Évitez de toucher les yeux, le nez et la bouche ;
5. Évitez les déplacements non essentiels ;
6. Saluez — vous à distance sans serrer les mains ;
7. Restez chez vous si vous avez de la fièvre, de la toux ou des difficultés à respirer, évitez les contacts avec les autres et appelez le 15
>>.
"Un homme avertit en vaut deux " dit-on. Dans l’espoir que ce message de la FNPH tombe dans la bonne oreille, nous prions que ce fléau nous soit épargné.

Bissoundi Zeinabou pour la FNPH.

Recherche sur


Bulletin

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez par e-mail l'actualité