fr

fr

Actualités

NECESSITE D’UNE POLITIQUE NATIONALE DE PROTECTION ET D’INTEGRATION DES PERSONNES HANDICAPEES AU BÉNIN

S’il est clairement établi et accepté de tous que les personnes handicapées ont des besoins d’accès aux soins médicaux et chirurgicaux, à l’éducation, à la formation professionnelle, à l’emploi aux crédits, et parfois aux biens de subsistance, etc., il est aussi une réalité que les mentalités et les comportements n’ont pas encore accordé grand espoir à leur pleine participation au processus de développement de notre pays.

Et pourtant, tant d’actions ont été entreprises par les structures gouvernementales et les organisations de/pour personnes handicapées avec l’appui des partenaires au développement. Il s’agit de :

  • la création des centres de formation professionnelle des personnes handicapées d’Akassato (Abomey-Calavi) et de Péporiyakou (Natitingou) ;
  • la création du Centre de Promotion Sociale des Aveugles (CPSA) de Sègbèya (Cotonou) et de Parakou ;
  • l’élaboration et la mise en œuvre du Programme National de Réadaptation à Base
    Communautaire (RBC) ;
  • la création de l’Ecole Béninoise des Sourds de Vêdoko (Cotonou) ;
  • la création des Centres des Sourds à Sènadé (Cotonou), à Louho (Porto-Novo), à Bohicon et à Parakou, puis l’expérimentation du Programme d’Education, de Formation et d’Intégration des Sourds ;
  • la création du Centre des Aveugles et Malvoyants de Natitingou ;
  • la création du Centre « SILOE » à Djanglanmè (Mono) pour les Aveugles ;
  • la création du Centre des polyhandicapés "Vidjingni" à Dékanmè ;
  • la création de deux (02) Classes Spéciales pour les Déficients Mentaux à l’école "LES
    NEEMS" à Cotonou ;
  • la création d’une structure de prise en charge des déficients mentaux par l’ONG "LA
    CHRYSALIDE" ;
  • la création de l’Ecole Ste Cathérine de Mênontin (Cotonou) pour handicapés mentaux ;
  • la mise en place de plusieurs Centres d’Appareillage Orthopédique et de Rééducation
    Fonctionnelle (CAORF) aussi bien publics, confessionnels que privés ;
  • la conception et la mise en œuvre de divers projets et programmes dans le domaine de la réadaptation, aussi bien par l’Etat que par les organisations de la société civile.

En dépit de toutes ces actions, l’analyse de la situation des personnes handicapées et des approches de prise en charge expérimentées révèle le caractère éparse des interventions et l’absence d’une vision d’ensemble clairement définie. Ainsi, l’Etat n’a pu jouer en plein son rôle de régulation, de coordination et de suivi des initiatives combien louables qui ont été mises en œuvre.

Aussi, l’absence d’une politique globale et des orientations stratégiques n’a-t-elle facilité la mobilisation des appuis auprès d’un nombre suffisant de partenaires techniques et financiers pour soutenir l’élan amorcé. Il s’en dégage un besoin de réorganisation, et d’élaboration d’un cadre d’orientation stratégique pour toutes les actions à leur profit.

Pour répondre à cette nécessité, le Ministère en charge des Affaires Sociales, en partenariat avec la Fédération des Associations des Personnes Handicapées du Bénin, avait démarré en 1992 un processus de formulation de politique qui a conduit à l’élaboration en 1993, d’un projet de politique assorti d’un projet de loi. Mais malheureusement, le processus devant aboutir à leur avènement n’a pu aller à son terme pour diverses raisons.

Toujours conscient de la nécessité d’un document de politique de protection et d’intégration des personnes handicapées, le Ministère de la Famille et de la Solidarité Nationale a sollicité et obtenu de l’Ambassade du Royaume de Danemark près la République du Bénin en 2004, un financement pour sa réalisation. Un projet de politique de protection et d’intégration des personnes handicapées élaboré et introduit en Conseil des Ministres en 2006 n’a pu être adopté. Quatre ans plus tard, le Ministère a entrepris la relecture de ce projet de document, avec l’appui technique et financier de l’Unicef, en vue de son introduction à nouveau en Conseil des Ministres pour son adoption.

Houssena MOUSSA rédactrice PROADIPH BÉNIN

Recherche sur


Bulletin

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez par e-mail l'actualité