fr

fr

Activités

Modèle de développement intégrant le handicap.

« Développement intégrant le handicap » signifie que toutes les étapes du processus de développement sont inclusives pour les personnes handicapées et leur sont accessibles. Cela implique que toutes les personnes peuvent jouir d’un égal accès à l’éducation, aux services de santé, au travail et à l’emploi, ainsi qu’à une protection sociale, entre autres. Pays développés et pays en développement confondus, les personnes handicapées, qui sont plus d’un milliard dans le monde, risquent plus de souffrir de pauvreté et d’exclusion que les personnes sans handicap.

Les barrières comportementales et environnementales à la participation affectent profondément les personnes handicapées au niveau social, économique et culturel, aboutissant à l’exclusion et créant des obstacles souvent insurmontables vis-à-vis des services de santé, de l’éducation et de l’emploi. De telles exclusions et discriminations contribuent à leur tour à la pauvreté et empêchent les personnes handicapées de participer au débat public ou à la prise de décision sur le développement. Il en résulte que les intérêts et besoins des personnes handicapées sont fréquemment négligés par la société.
Les femmes et filles handicapées, qui sont victimes de discrimination en raison de multiples aspects de leur identité, affrontent souvent un niveau d’exclusion accru à cet égard.
Même si toutes les personnes handicapées ne subissent pas la pauvreté et si toutes les personnes vivant dans la pauvreté ne deviennent pas handicapées, pauvreté et handicap sont néanmoins liés.
Le handicap peut conduire à la pauvreté. Par exemple :
► les personnes handicapées peuvent avoir un accès restreint à l’éducation et aux opportunités de développement des compétences, ce qui diminue ou réduit à néant leurs chances d’être embauchées pour un emploi lucratif ;
► le handicap conduit souvent à une baisse des revenus de la famille, par exemple quand la nécessité pour un parent ou un autre membre de la famille de prendre soin d’un enfant handicapé l’empêche d’apporter un revenu ;
► les personnes handicapées peuvent supporter des dépenses supplémentaires et rencontrer d’autres problèmes qui contribuent à leurs difficultés économiques. La pauvreté peut aussi accroître le risque de handicap de multiples façons. Par exemple :
► les personnes vivant dans la pauvreté ont moins d’opportunités d’emploi, ce qui leur fait courir le risque de travailler dans de mauvaises conditions de sécurité, avec un danger d’accident du travail accru ;
► le manque d’accès aux soins de santé peut transformer des problèmes de santé, même légers ou guérissables, en handicaps permanents ;
► le manque d’accès à une alimentation adéquate, à de l’eau salubre et à des sanitaires peut entraîner une malnutrition et des carences en vitamines, ainsi qu’une exposition accrue aux maladies, qui peuvent à leur tour causer des troubles du développement ;
► les communautés les plus pauvres sont souvent touchées de façon disproportionnée par les contaminations environnementales telles que la pollution de l’eau, ce qui peut entraîner des problèmes de santé et des handicaps ;
► les membres des communautés les plus pauvres font face à des risques plus importants en cas de conflit ou de catastrophe naturelle, ces deux situations augmentant le risque de blessure ou de handicap.

En raison des relations entre handicap et pauvreté, l’intégration dans le développement des questions liées au handicap est fondamentale pour éradiquer la pauvreté, parvenir à l’intégration sociale et obtenir un développement équitable, juste et durable.
En effet, comme l’a souligné l’Assemblée générale des Nations Unies, il est véritablement impossible d’atteindre les objectifs de développement convenus au niveau international sans l’inclusion et l’intégration des droits, du bien-être et des perspectives d’avenir des personnes handicapées dans les efforts de développement aux niveaux national, régional et international.

Recherches et redaction : SALAHOU YEKINI Abdoul-Wahab

Recherche sur


Bulletin

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez par e-mail l'actualité