fr

fr

Actualités

Mali : l’Accès des Personnes Handicapées à l’éducation de qualité au centre d’une concertation !

Un atelier d’échanges avec les associations promotrice d’institutions d’éducation spéciale et prendre une décision sur leur encrage institutionnel, a ouvert ses portes ce jeudi 4 juin 2020, dans la salle de conférence du de la Fédération Malienne des Associations de Personnes Handicapées (FEMAPH). L’objectif de cette présente rencontre est de contribuer à l’amélioration de l’accès des personnes handicapées à l’éducation de qualité grâce à un meilleur encrage institutionnel des institutions d’éducations spéciale au Mali.

Cette rencontre a regroupé une vingtaine de participants composés de représentants des services de techniques de l’Etat ; des partenaires intervenant dans le domaine ; de la Coalition des Organisations de la Société Civile pour l’éducation pour Tous (COSC-EPT) ; des représentants des Associations et organisations de Personnes Handicapées (OPH), etc.

A travers cette rencontre, il s’agit pour ses initiateurs d’informer et de sensibiliser les OPH des institutions sur la nouvelle politique nationale de l’éducation des enfants et les textes législatifs relatifs à l’éducation de l’enfant handicapé. De même, il s’agit de définir des stratégies pour relever les défis pour une éducation de qualité des enfants handicapés ; et de faire des recommandations à l’endroit des décideurs.

Ainsi, cette rencontre a permis aux acteurs de toucher du doigt les difficultés, de réfléchir sur les défis de ses Institutions d’éducation spéciale et de proposer des solutions pour un meilleur encrage institutionnel.

Selon le rapport (BM-OMS) sur le handicap publié en 2011, le nombre de Personnes Handicapées est estimé à 15%, soit environ un milliard de la population mondiale et à 15,5% de la population du Mali.

A l’ouverture des travaux, la présidente de la FEMAPH, Mme DJIGUINE Hatouma GAKOU, a rappelé que la volonté des autorités du Mali à promouvoir l’éducation pour tous s’est clairement manifestée dans la loi fondamentale du 25 Février 1992 ; la loi portant loi d’orientation sur l’éducation N° 99-046 du 28 décembre 1999 ; la loi N°2018-027 du 12 juin 2018 relative aux droits des personnes vivant avec le Handicap.

Egalement, il faut noter la ratification par le Mali des conventions et engagements internationaux en faveur de l’éducation pour tous, y compris les enfants handicapés.

Selon elle, les organisations de Personnes Handicapées (OPH) regroupées au sein de la Fédération Malienne des Associations de Personnes Handicapées (FEMAPH) ont toujours accompagné l’Etat dans la mise en œuvre des politiques et programmes de l’Etat en matière de promotion socio-économique des personnes handicapées.

Dans le domaine de l’éducation des enfants handicapés, elle s’est réjouie de constater l’existence de la Direction nationale chargée de l’éducation préscolaire et spéciale au sein du ministère de l’éducation et qui apporte des appuis divers et le Ministère de la solidarité et de la lutte contre la pauvreté aux institutions d’éducation spéciale, créées par les Organisations de Personnes Handicapées.

Toutefois, a-t-elle reconnu, ces appuis sont toujours insuffisants face aux besoins énormes et multiformes des différentes Institutions d’éducation spéciale.

Avant de terminer, elle a salué l’engagement et l’accompagnement des partenaires, dont le Programme Voice Mali partenaire financier de cet atelier, Humanité & Inclusion ex Handicap International à travers plusieurs projets d’Education Inclusive et Sight Savers.

Elle s’est dit convaincue, que cet atelier, permettra non seulement de renforcer la synergie entre les acteurs en faveur de l’éducation inclusive, mais aussi de parvenir à des recommandations et un plan de suivi permettant d’accélérer la concrétisation de la nouvelle politique de l’éducation inclusive afin de trouver une meilleure place aux Institutions d’éducation spéciale dans le cadre de la mise en œuvre du PRODECII.

Recherche sur


Bulletin

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez par e-mail l'actualité