fr

fr

Activités

Mali, cloture du projet Accessibilité universelle aux services de base

La réunion des membres du comité de pilotage du projet << accessibilité universelle aux de base ; s'est déroulée jeudi dernier dans les locaux de la direction nationale du développement social. La cérémonie d’ouverture des travaux était présidée par le députe Moussa DIAKITE président du Groupe parlementaire pour la défense des droits des personnes handicapées.

Le projet dont la fin était prévue le 31 décembre avait été mis en œuvre par handicap international financé par l’agence française de développement et la région Vone Alpes pour une durée deux ans (2010-2012)
Il s’attache à favoriser l’accès universel des populations aux services de base au mali grâce à l’amélioration de l’insertion sociale de la participation citoyenne des personnes vulnérables en général et des personnes handicapées en particulier.
Durant ses deux années d’activités, le projet était présent dans les communes de Tombouctou, Rharous, Gossis, Bambara Maoudé et en commune V de Bamako. Cette dernière rencontre des membres du pilotage a permis de présenter aux acteurs impliqués les activités effectuées durant annelée 2012 et restituer l’évaluation finale du projet .la rencontre a également fait le point de recommandations formulées lors de la réunion précédente, présenté le bilan de 2012 et la mission des supervisions des activités en commune V de Bamako.
Le chef du projet << Accessibilité universelle aux services de base. Seydou Alassane MAÏGA ne tarit pas d’éloges à l’endroit de handicap international dont l’apppui a été déterminant dans le succès du projet.
Handicap international est une association de droit français présente au mali depuis 1996. IL aide les personnes avec déficiences et/ ou vulnérables à accéder à des services ordinaires et spécialisés susceptibles de prévenir ou de réduire leurs situation s de handicap.
Cet objectif se décline selon trois axes stratégiques d’intervention : prévention, santé, réadaptation fonctionnelle : insertion sociale et économiques : gouvernance inclusive Ces axes d’intervention permettent de réduire la marginalisation des personnes handicapées et d’améliorer leurs accès aux services de base. C’est dans cette logique que handicap international a procédé vendredi à la mairie de la commune V à la remise d’équipement et matériels médicaux ; aux structures sanitaires des communes V et VI de Bamako.
Le déplacement massif de famille des régions du nord vers le sud du pays a provoqué une pression supplémentaire sur les services sociaux de base en particulier ceux de la santé. Les responsables du projet et leurs partenaires financiers,à la suite d’une évaluation rapide organisée par une équipe d’experts du projet ,ont par conséquent procédé a une réorientation des activités et en leur extension à la commune VI.
Les équipements et matériels médicaux fournis aux centres de santé des communes V et VI se composent de tables de consultation et d’accouchement adaptées aux personnes handicapées,de pèse-bébés et pèse-personnes de boites d’accouchements et de soins de tentionneurs et stéshoscopes ,de stenlisateurs, devenlouses obstétricales,forceps,boites a cesarienne,thermométres médicaux et incinerateur pour un cout global de plus de 43 milions de Fcfa.
Marc VAEREWYCK, le directeur de Handicap international Mali, a remercié les autorités politiques et administratives, les services techniques pour leur implication dans la mise en œuvre de ce projet. Il a aussi réitéré sa gratitude à Agence française de développement et à la Région Rhone Alpes pour leur engagement en faveur du bien être des populations maliennes à travers le financement de ce projet.
Marc VAEREWYCK a estimé que le projet a gagné son pari d’améliorer l’insertion sociale et la participation citoyenne des personnes handicapées et des personnes vulnérables de la région de Tombouctou et du district de Bamako, grâce à l’accessibilité universelle aux services de base.
Le directeur a enfin exhorté les bénéficiaires à une utilisation rationnelle des matériels acquis .Mme KONATE Zeineb GUISSE, la présidente régionale des personnes handicapées a salué la générosité des donateurs avant d’inviter d’autres partenaires à lui emboiter le pas. Ont compte au mali plus 1,1 million de personnes handicapées selon la décennie africaine des personnes handicapées (1999-2009)

Mamadou SISSOKO

Recherche sur


Bulletin

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez par e-mail l'actualité