fr

fr

Activités

Mali, Visite d’une delegation de L’ADEMA à la FEMAPH

Une délégation de L'ADEMA conduite par son candidat Dramane DEMBELE à effectué une visite à la FEMAPH dans le cadre de la prise en compte de la dimension handicap dans son programme de société.

Le mercredi 12 Janvier le bureau politique et la direction exécutive de la FEMAPH a reçu la visite d’une délégation de L’ADEMA conduite par son candidat Dramane DEMBELE.

Faitière à caractère apolitique constituante et membre influente de la société civile malienne après l’avoir présidé pendant deux ans de 2010 à 2012, la femaph se réjouit de ces visites qui renforce la lueur d’espoir vers l’application de l’article 29 de la CIDPH : Participation à la vie politique et à la vie publique

" Les États Parties garantissent aux personnes handicapées la
jouissance des droits politiques et la possibilité de les exercer sur la base
de l’égalité avec les autres, et s’engagent :

a) À faire en sorte que les personnes handicapées puissent
effectivement et pleinement participer à la vie politique et à la vie
publique sur la base de l’égalité avec les autres, que ce soit directement
ou par l’intermédiaire de représentants librement choisis, notamment
qu’elles aient le droit et la possibilité de voter et d’être élues, et pour cela
les États Parties, entre autres mesures :

i) Veillent à ce que les procédures, équipements et matériels
électoraux soient appropriés, accessibles et faciles à comprendre et à
utiliser ;

ii) Protègent le droit qu’ont les personnes handicapées de voter à
bulletin secret et sans intimidation aux élections et référendums publics,
de se présenter aux élections et d’exercer effectivement un mandat électif
ainsi que d’exercer toutes fonctions publiques à tous les niveaux de l’État,
et facilitent, s’il y a lieu, le recours aux technologies d’assistance et aux
nouvelles technologies ;

iii) Garantissent la libre expression de la volonté des personnes
handicapées en tant qu’électeurs et à cette fin si nécessaire, et à leur
demande, les autorisent à se faire assister d’une personne de leur choix
pour voter ;

b) À promouvoir activement un environnement dans lequel les
personnes handicapées peuvent effectivement et pleinement participer à
la conduite des affaires publiques, sans discrimination et sur la base de
l’égalité avec les autres, et à encourager leur participation aux affaires
publiques, notamment par le biais :

i) De leur participation aux organisations non gouvernementales et
associations qui s’intéressent à la vie publique et politique du pays, et de
leur participation aux activités et à l’administration des partis politiques ;

ii) De la constitution d’organisations de personnes handicapées
pour les représenter aux niveaux international, national, régional et local
et de l’adhésion à ces organisations."

cette délégation a justifié sa visite par le souci ardant sur la prise en compte de la dimension handicap telles les actions qu’elle a posé durant sa gestion du pays de 1992 à 2002 énumérées ci-dessous :

LES ACTIONS CONCRETES REALISEES PAR L’ADEMA- PASJ
DE 1992 à 2002 (Goulou MoussaTRAORE et Moumouni DlARRA).

L affirmation de la volonté politique et son engagement en faveur des
personnes handicapées.

1- la signature et la ratification de la convention N°159 du BIT relative
à la Réadaptation et à l’emploi des personnes handicapées ;

2 -le recrutement pour la première fois en 1997 de 27 diplômés
handicapés à la fonction publique.

3 - la construction de la « Maison de la Solidarité » abritant le siège
de la FEMAPH entièrement équipé ;

4- les subventions annuelles sont accordées aux associations de
personnes handicapées et aux écoles spécialisées ;

5 -Des contrats de fournitures de craies ont été octroyés à la SOPRAM
(Société de Production des Aveugles du Mali), (Gouvernorat, Mairie du
District, Ministère de l’Education Nationale) ;

6 - Les rampes d’accessibilité ont été réalisées par le Président Alpha
Oumar KONARE sur certains édifices publics ;

7 - Des visites de courtoisie ont été rendues aux institutions d’éducation
spéciale (IJA, AMALDEME) ;

8 - l’institutionnalisation du « Mois de la Solidarité » ;

9- Adoption par l’Assemblée Nationale de la loi d’orientation sur
l’éducation spéciale en 1999 ;

10- Adoption de la Politique Nationale de Réadaptation à Base
Communautaire (RBC) ;

11 -Des appuis matériels ont été accordés à certains orchestres de
personnes handicapées ;

12 -Décoration de certaines institutions d’éducation spéciale ;

13 -Don de cent millions de francs Cfa (100 000 000 F CFA) qui ont
permis à la FEMAPH de créer Handi - caisse et l’atelier de cannes
blanches

14 -Mise en œuvre de la politique de logements sociaux (Donation
gratuite à certaines personnes vulnérables) ;

15 -La création de l’APEJ qui a facilité l’accès au stage professionnel
(Les Personnes handicapées sont parmi les bénéficiaires) ;

16 -Les textes de base de l’AMO et du RAMED ont été conçu par le
régime ADEMA ;

17 -la création de l’ADS actuel Fonds de Solidarité Nationale qui a
beaucoup profité aux personnes handicapées ;

Beaucoup d’autres actions ont été menées dans la promotion des
personnes handicapés par les différents Ministres ADEMA dans les
Gouvernements successifs d’ATT (Messieurs Sékou Diakité, Harouna
Cissé).

cette visite fut clôturée par la remise du manifeste de la FEMAPH à L’ADEMA suivi de l’adoption de la mise en place d’une commission d’élaboration d’un guide relative à l’insertion de la thématique du handicap dans les projets et programmes de l’état malien.

Recherche sur


Bulletin

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez par e-mail l'actualité