fr

fr

Activités

Mali, Reelection de Moctar Ba à la tête de la FEMAPH

L’an 2015 et le 22 décembre, s’est ouverte la neuvième assemblée générale de la Fédération Malienne des Associations de Personnes handicapées du Mali, dans la salle de conférence de la maison des aînés. Cette assemblée a duré deux jours, les 22 et 23 décembre 2015.

La cérémonie d’ouverture a été présidée par Mme TIMBO Oumou BA, Chef de Cabinet, représentant le Ministre de la Solidarité de l’Action Humanitaire et de la Reconstruction du Nord.

A l’entame de ses propos, le président a rendu un vibrant hommage M. Ismaïla KONATE, ancien Président actif et Président d’honneur à vie de la FEMAPH et a fait observer une minute de silence à la mémoire de nos militants disparus, en l’occurrence, de Diadié DIALLO, Président de l’A V B et des deux enfants décédés lors d’un incendie à l’institut national des aveugles du Mali.

Il a ensuite placé l’assemblée dans son contexte en rappelant la crise sécuritaire, politique, institutionnelle et économique qui a secoué le Mali pendant les quatre années écoulées du mandat avec son cortège de conséquences qui sont :

o Le déplacement massif des populations dont des personnes handicapées ;

o Des violences et violations des droits de la population en général, des personnes handicapées en particulier ;

o La restriction budgétaire.
Il ressort de son discours que malgré les difficultés rencontrées, de nombreuses réalisations ont été faites dans le cadre du renforcement des capacités des OPH à travers des appuis institutionnels en vue de la promotion des personnes handicapées et de l’amélioration de leurs conditions de vie.

Néanmoins, des grands défis restent encore à relever dont :

o L’adoption de la loi de protection sociale en faveur des personnes handicapées et son décret d’application,

o Le financement pour la mise en œuvre du plan stratégique 2015-2024 du MSAHRN,

o La protection et la promotion des droits des femmes et des enfants handicapés,

o La relance du recrutement des personnes handicapées à titre exceptionnel,

o Etc.

la suite des travaux de la première journée ont porté sur les sessions suivantes :

o FORMALITÉS ADMINISTRATIVES (essentiellement porté sur la mise en place du présidium dont le modérateur du nom Elmoctar HAIDARA, la désignation des rapporteurs, la vérification des mandats, la présentation et adoption du programme de l’assemblée et informations sur les conditions de prises en charge des participants.)

o PRÉSENTATION ET ADOPTION DES RAPPORTS D’ACTIVITÉS, FINANCIERS ET D’AUDIT DE LA FEMAPH

Les travaux de la deuxième journée se sont articulés autour lecture du rapport de la première journée, Présentation Sommaire Du Plan Stratégique 2015-2018, du Plan De Communication et du manuel de procédures administratives et financières.
ensuite fut mis en place un comité de relecture de textes de la FEMAPH.

DEMISDSOION DU BUREAU ET MISE EN PLACE D’UN NOUVEAU BUREAU

Cette session fut la plus attendue et de tous les enjeux. Elle a commencé par la mise en place d’une commission d’investiture, conformément aux traditions de la FEMAPH à opter pour un bureau consensuel. Cette commission a été composée de Cinq (5) personnes dont les noms suivent :
Salif SANGARE Ségou, M Sekou SAMAKE SOS VSOS, Mama bathily FERAPH Kayes, Boubacar SEREME FE.M.A.P.H, Mariétou KAH. AMPHP.
Cette commission a procédé à la vérification des mandats avant de se retirer pour proposer à l’assemblée un bureau. Le nouveau bureau proposé et adopté à l’unanimité est composé de 18 membres comme suit :

1. Président : Moctar BA

2. 1er vice président : Mme Djikinè Hatma GAKOU

3. 2ème vice président : Moumouni DIARRA

4. 3ème vice président : doulaye TRAORE

5. Un secrétaire général : Sekou Kaba DIAKITE

6. Un secrétaire général adjoint : Mme Diallo Oumou SIDIBE

7. Trésorier général : Albert KANOUTE

8. Trésorier général adjoint : Moustaph MAGASSOUBA

9. Un secrétaire à l’organisation et à la mobilisation : Mamadou COULIBALY

10. Un secrétaire à l’organisation et à la mobilisation adjoint : Amadou DIARRA

11. Mariam Abdou DIALLO

12. Droits PH : Konon LELENTA

13. Secrétaire Droits : Kadi BARRY

14. Secrétaire Droits Adjoint : Moussa KEITA

15. Secrétaire aux relations : relation Aminata SAMAKE

16. Secrétaire aux relations Adjoint :

17. Secrétaire au sport, Art et culture : SAMABALY TRAORE

18. Secrétaire au sport, Art et culture adjointe : Zeïneb GUISSE

Le bureau a enregistré six femmes dont 30%, deux sortants et 5 entrants.

La direction exécutive de la FEMAPH a reçu et a eu à examiner la demande d’adhésion de 19 associations. Au regard des critères d’éligibilité au sein de la FEMAPH en vigueur, elle a donné suite favorable à trois associations qui sont : Adamadeya DJIGUI, le Réseau handi-action et l’association Malienne des Malades de la Drépanositose.

La cérémonie de la clôture, à l’image de celle d’ouverture, a été présidée par Mme TIMBO Oumou BA, chef de cabinet et représentante du Ministre de la Solidarité, de l’Action Humanitaire et de la Reconstruction du Nord. Trois interventions ont émaillé la cérémonie :
La lecture des résolutions de l’assemblée (Cf. Annexe), le discours du nouveau président, un poème dédié à la solidarité et le discours de clôture.
Le nouveau président qui se succède à lui-même, Moctar BA, a placé son mandat sous le signe de la cohésion et de la participation de tous et de chacun à l’atteinte des objectifs de la FE.M.A.P.H. Il a également remercié les autorités du pays qui ont toujours été présentes aux ôtés des personnes handicapées malgré les différentes préoccupations. Il a vivement souhaité l’adoption de la loi de protection sociale et la mise en œuvre du plan stratégique pour l’inclusion des personnes handicapées.

Mme TMBO, représentant le ministre de la solidarité, de l’action humanitaire et de la reconstruction du Nord, a tout d’abord loué le poème dédié à la solidarité et tout le message qu’il véhicule. Elle a salué l’assemblée pour sa capacité d’organisation et de mobilisation. Car pour une fois, toutes les régions du Mali étaient représentées, y compris Kidal, qui était absent lors de la dernière assemblée, en 2011 pour des raisons connues. Elle a exhorté la nouvelle équipe à œuvrer à la consolidation du patrimoine laissé par les pionniers du mouvement. Elle a nommé : Ali CISSE et Ismaïla KONATE, celui là même qui nous quitté juste quelques semaines avant cette assemblée. Elle a enfin réaffirmé l’engagement du ministère de tutelle et du gouvernement à accompagner les efforts personnes handicapées à prendre leur place dans le développement du pays et, ce, à tous les niveaux.

Recherche sur


Bulletin

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez par e-mail l'actualité