fr

fr

Activités

Mali, Présentation du Projet Education Civique Handicap et Elections (PECHE)

dans le but de Contribuer à l’augmentation du taux global de participation aux élections à travers une forte participation des Personnes Handicapées au processus électoral de 2013 au Mali, la FEMAPH a exécuté un projet d’éducation civique handicap et élection (PECHE) sur une période de quatre mois allant de juillet à octobre 2013.

L’estimation à 15.5% des personnes handicapées du Mali (selon le rapport mondial sur le handicap de l’OMS en 2011) et leur appartenance à la couche vulnérable de la société a crée une situation sur la quelle la FEMAPH ( fédération malienne des associations de personnes handicapées) ne s’est pas fantalisée mais à plutôt menée une réflexion avec ses partenaires afin de trouver des solutions pour une participation massive des Personnes Handicapées au processus électoral.

tout en décidant d’éveiller la conscience des artisans des changements que sont les autorités, les parlements, la société civile y compris les médias et en
s’appuyant sur un certain nombre de dispositifs juridiques favorables à la participation des personnes handicapées aux élections tels :

L’article 29 ‘’Participation à la vie politique et à la vie publique’’ de la Convention des Nations Unies relative aux droits des personnes handicapéessignée et ratifiée par le Mali qui stipule que les parties contractantes doivent garantir que les personnes handicapées puissent effectivement et pleinement participer à la vie politique et publique sur une base d’égalité avec les autres, que ce soit directement ou par l’intermédiaire de représentants librement choisis, notamment qu’elles aient le droit et la possibilité de voter et d’être élues ;

L’Article 21 de la Déclaration universelle des droits de l’homme (1948) qui stipule que
(1) Toute personne a le droit de prendre part à la direction des affaires publiques de son pays, soit directement, soit par l’intermédiaire de représentants librement choisis.
(3) La volonté du peuple est le fondement de l’autorité des pouvoirs publics ; cette volonté doit s’exprimer par des élections honnêtes qui doivent avoir lieu périodiquement, au suffrage universel égal et au vote secret ou suivant une procédure équivalente assurant la liberté du vote ;

L’Article 25 du Pacte international relatif aux droits civils et politiques (1966) aussi dit en substance que :
Tout citoyen a le droit et la possibilité, sans aucune des discriminations visées à l’article 2 et sans restrictions déraisonnables :
(a) De prendre part à la direction des affaires publiques, soit directement, soit par l’intermédiaire de représentants librement choisis ;
(b) De voter et d’être élu, au cours d’élections périodiques, honnêtes, au suffrage universel et égal et au scrutin secret, assurant l’expression libre de la volonté des électeurs ;

la FEMAPH et ses partenaires ont initié ce projet pour la formation et la mobilisation des personnes handicapées des 17 Associations nationales du District de Bamako, de la fédération régionale et des 7 fédérations locales de Sikasso sur l’éducation civique, les dispositions spécifiques de la loi électorale pour les élections de 2013 ; les procédures de votes ; l’importance du vote ; la participation de tous et les droits et devoirs des citoyens dans les élections.

LES OBJECTIFS DU PROJET PECHE

Objectif global :

Contribuer à l’augmentation du taux global de participation aux élections à travers une forte participation des Personnes Handicapées au processus électoral de 2013 au Mali.

Objectifs spécifiques :

1. Former et sensibiliser les personnes handicapées sur L’éducation civique pour les élections de 2013 à Bamako et Sikasso,

2. Mobiliser les personnes handicapées à Bamako et Sikasso pour leur participation massive aux élections de 2013

LES RÉSULTATS ESTIMES DU PROJET PECHE

• 30 animateurs sont formés à Bamako sur l’éducation civique, les dispositions spécifiques de la loi électorale pour les élections de 2013 ; les procédures de votes ; l’importance du vote et la participation de tous et les droits et devoirs des citoyens dans les élections ;

• 30 animateurs sont formés à Sikasso sur l’éducation civique, les dispositions spécifiques de la loi électorale pour les élections de 2013 ; les procédures de votes ; l’importance du vote et la participation de tous et les droits et devoirs des citoyens dans les élections ;

• 320 militants sont formés à raison de 40 participants par session avec les associations personnes handicapées sur l’éducation civique, les dispositions spécifiques de la loi électorale pour les élections de 2013 ; les procédures de votes ; l’importance du vote et la participation de tous et les droits et devoirs des citoyens dans les élections à Bamako.
• 320 militants sont formés à raison de 40 participants par session avec les associations personnes handicapées sur l’éducation civique, les dispositions spécifiques de la loi électorale pour les élections de 2013 ; les procédures de votes ; l’importance du vote et la participation de tous et les droits et devoirs des citoyens dans les élections à Sikasso.

• Les électeurs handicapés sont Identifiés sur la liste électorale à partir de la liste des militants issue du registre des membres des Organisations de Personnes Handicapées.

• Les électeurs handicapés et non handicapés sont mobilisés par les 640 militants sensibilisés.

• Au moins 50% des électeurs handicapés des listes élaborées par les 17 associations ont retiré leurs cartes NINA à Bamako.

• Au moins 50% des électeurs handicapés des listes élaborées par les fédérations locales ont retiré leurs cartes NINA à Sikasso.

• Un guide de vote pour les personnes handicapées physiques, visuelles et auditives a été élaboré et disséminé.

• Cinq (5) articles ont été publiés sur les personnes handicapées et les élections.

• 15 émissions radios ont à réalisées à Bamako et à Sikasso ;

• 2 journées culturelles avec les troupes de personnes handicapées (physiques, visuelles et auditives) ont été réalisées dont un à Bamako et un à Sikasso sur l’importance du vote et la participation des personnes handicapées.

Pendant la première phase qui consistait à préparer harmonieusement les personnes handicapées à la participation aux élections présidentielles, les acteurs du projet PECHE ont constaté inaccessibilité de l’isoloir aux personnes handicapées moteurs.

comptant sur la franche collaboration des instances en charge de l’organisation des élections au Mali, la FEMAPH se réjouirai de la prise en compte des ses irrégularités lors des scrutins prochains.

Recherche sur


Bulletin

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez par e-mail l'actualité