fr

fr

Actualités

Mali, Mois de la solidarité : la FELAPH de la commune I reçoit 5 motos tricycles adaptee aux personnes handicapées.

Le mercredi 30 octobre 2013 au CICB la fédération locale des associations de personnes handicapées du district de Bamako à reçu de la fondation orange cinq Motos tricycle adaptées aux personnes handicapées.

Depuis 2006 jusqu’à nos jours, la fondation orange consacre une journée dans le mois de la solidarité aux personnes appartenant aux couches vulnérables de la société malienne .

La prise en compte des personnes handicapées lors de cette journée est le fruit de nombreuses actions de plaidoyers menées par les leaders des organisations de personnes handicapées.

Le réception de ces cinq motos tricycles par la fondation orange constitue pour la fédération locale des associations de personnes handicapées de commune I du district de Bamako est un grand pas vers la mise en ouvre de l’article 20 de la convention internationale relative aux droits des personnes handicapées ratifiée par le mali en 2008.

« Article 20:Mobilité personnelle.

Les États Parties prennent des mesures efficaces pour assurer la mobilité personnelle des personnes handicapées, dans la plus grande autonomie possible, y compris en :

a) Facilitant la mobilité personnelle des personnes handicapées selon les modalités et au moment que celles-ci choisissent, et à un coût abordable ;

b) Facilitant l’accès des personnes handicapées à des aides à la mobilité, appareils et accessoires, technologies d’assistance, formes d’aide humaine ou animalière et médiateurs de qualité, notamment en faisant en sorte que leur coût soit abordable ;

c) Dispensant aux personnes handicapées et aux personnels spécialisés qui travaillent avec elles une formation aux techniques de mobilité ;

d) Encourageant les organismes qui produisent des aides à la mobilité, des appareils et accessoires et des technologies d’assistance à prendre en compte tous les aspects de la mobilité des personnes handicapées. »

Ce précieux don réceptionné par la secrétaire générale de la FELAPH CI Mme KONE Rokiatou DIAKITE est selon elle un acte qui participera à la dynamisation de son organisation dans la mesure tout en assurant la mobilité personnelle des bénéficiaires, ces derniers pourront œuvrer pour l’exécution de l’article 29 de la convention internationale relative aux droits des personnes handicapées surtout en cette période électorale.

« Article 29 : Participation à la vie politique et à la vie publique

Les États Parties garantissent aux personnes handicapées la jouissance des droits politiques et la possibilité de les exercer sur la base de l’égalité avec les autres, et s’engagent :

a) À faire en sorte que les personnes handicapées puissent effectivement et pleinement participer à la vie politique et à la vie publique sur la base de l’égalité avec les autres, que ce soit directement ou par l’intermédiaire de représentants librement choisis, notamment qu’elles aient le droit et la possibilité de voter et d’être élues, et pour cela les États Parties, entre autres mesures :

i) Veillent à ce que les procédures, équipements et matériels électoraux soient appropriés, accessibles et faciles à comprendre et à utiliser ;

ii) Protègent le droit qu’ont les personnes handicapées de voter à bulletin secret et sans intimidation aux élections et référendums publics, de se présenter aux élections et d’exercer effectivement un mandat électif ainsi que d’exercer toutes fonctions publiques à tous les niveaux de l’État, et facilitent, s’il y a lieu, le recours aux technologies d’assistance et aux nouvelles technologies ;

iii) Garantissent la libre expression de la volonté des personnes handicapées en tant qu’électeurs et à cette fin si nécessaire, et à leur demande, les autorisent à se faire assister d’une personne de leur choix pour voter ;

b) À promouvoir activement un environnement dans lequel les personnes handicapées peuvent effectivement et pleinement participer à la conduite des affaires publiques, sans discrimination et sur la base de l’égalité avec les autres, et à encourager leur participation aux affaires publiques, notamment par le biais :

i) De leur participation aux organisations non gouvernementales et associations qui s’intéressent à la vie publique et politique du pays, et de leur participation aux activités et à l’administration des partis politiques ;

ii) De la constitution d’organisations de personnes handicapées pour les représenter aux niveaux international, national, régional et local et de l’adhésion à ces organisations. »

Recherche sur


Bulletin

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez par e-mail l'actualité