fr

fr

Actualités

Mali, 18è édition du Mois de la solidarité et de la lutte contre l’exclusion Plus d’1 Milliard de francs CFA investis

Le lundi 5 novembre 2012 a vécu la clôture de la 18è édition du mois de la solidarité et de la lutte contre l’exclusion sur la place de l’hôtel des chauffeurs de Sévaré, abritant le site des populations déplacées du nord à Mopti. Une cérémonie qui a vu des donations à ces populations de 100 bœufs, de denrées alimentaires, moustiquaires, matériels de cuisine, et de médicaments entre autre, pour un coût estimé à plus de 400 millions de francs CFA. Des couvertures offertes par la Fédération de Russie, le samedi 3 novembre 2012, au Gouvernement du Mali, ont également été offerts aux militaires se trouvant sur la ligne de front à Kona.

De même, le Ministère de l’action humanitaire, de la solidarité et des personnes âgées a mis en route à partir de Sévaré, ce même lundi 5 novembre 2012, le 4è convoi humanitaire constitué de 11 camions remorques contenant 600 tonnes de vivres et de non vivres, en direction des populations résidentes des cercles des régions de Gao, Tombouctou et Kidal, du cercle de Douentza, et des localités de Hombori et Gossi. Le convoi humanitaire a été remis pour acheminement en mains propres aux Présidents des Comités de crise de ces localités et de leurs représentants, par le Ministre de l’action humanitaire, de la solidarité et des personnes âgées Dr Mamadou Sidibé.
Le choix porté sur Mopti pour la clôture du mois de la solidarité, procède de la volonté des plus hautes autorités de notre pays à partager, avec les populations déplacées du Nord, la solidarité et la compassion du Gouvernement de la République du Mali. Elle a été faite en présence d’une forte délégation des Ministères de la santé, et de l’action humanitaire, de la solidarité et des personnes âgées, du Gouverneur de la région de Mopti, des élus, des autorités traditionnelles, religieuses et coutumières, et des chefs de services régionaux et locaux.
Selon Dr Mamadou Sidibé : « Le thème de cette édition qui s’achève, est Solidarité et Paix pour un Mali uni et indivisible. C’est pourquoi un mois durant, nous avons axé nos activités autour des personnes âgées, des populations déplacées, des familles d’accueil et des personnes handicapées, pour respecter la symbolique du mois d’octobre comme moment fort de lutte contre l’exclusion. Aujourd’hui, je puis vous dire que l’implication de tous a été à la hauteur des attentes, tant du côté des élus que des fondations, associations et de nombreux anonymes valorisant davantage le Mois. »
Notons que la 18ème Édition a été marquée, entre autres, par la mobilisation effective des populations avec la traditionnelle visite à la personne la plus âgée par les plus Hautes Autorités du pays dont le Président de la République par Intérim, Son Excellence Dioncounda TRAORE, l’organisation des consultations gratuites sur certaines pathologies, au profit des personnes âgées, une réaffirmation des engagements des collectivités à différents niveaux, des Fondations et autres Organismes à travers des actions spécifiques en direction des couches défavorisées.
Elle a été aussi marquée par l’organisation de missions nationales en direction des familles d’accueil des régions de Ségou et de Sikasso, notamment à Niono et Koutiala, avec des remises de vivres, médicaments, kits scolaires, moustiquaires, kits dignité, et la remise de dons divers et riches, en natures et en espèces, aux couches vulnérables (denrées alimentaires, kits scolaires, médicaments, tricycles à moteur et à pédales, fauteuils roulants, machines à coudre, moustiquaires, etc.), dans le district de Bamako et dans les régions de Kayes, Koulikoro, Sikasso, Ségou et Mopti.
Le Ministre de l’action humanitaire, de la solidarité et des personnes âgées dira : « Sans vouloir dresser un bilan exhaustif de la 18ème Édition du Mois de la solidarité et de la Lutte contre l’Exclusion, je voudrais saluer l’ensemble des contributions provenant de la Société Civile (les Fondations, les Organisations Non Gouvernementales, les Sociétés privées, les Organisations Religieuses et les Personnes Anonymes) et de l’État. Des contributions qui se chiffrent à plus d’1 milliard de Francs CFA, et cela malgré les conditions très difficiles du moment. »
Dr Mamadou Sidibé a remercié, aux noms du Président de la République, du Premier ministre et du Gouvernement de la République du Mali, tous ceux qui de près ou de loin ont contribué à la réussite de la 18è édition. Il a enfin formulé le vœu de voir la solidarité se traduire en un réflexe quotidien, où chaque homme ou femme bénéficiera toujours de la bienveillante attention de chacun et de tous.

M. Modibo COULIBALY : Chargé de Communication à la FEMAPH

Recherche sur


Bulletin

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez par e-mail l'actualité