fr

fr

Actualités

MASSITAN FOFANA, Handicapée motrice ou L’espoir des personnes handicapées au Mali !!

Massitan Fofana est la seule femme orthoprothésiste au centre d’appareillage Père Bernard Verspieren et fait partie de ces jeunes filles et femmes qui entends s’imposer dans des milieux strictement dominés par les hommes.

Son travail consiste au quotidien à la conception, l’adaptation et la fabrication des prothèses et orthèses. Elle est en contact avec les patients, et les met en confiance en faisant preuve de beaucoup de psychologie.

Elle redonne de l’espoir aux personnes vivant avec handicap en leur donnant l’autonomie qu’elles n’avaient plu.

Massitan a appris son métier lors d’une formation qui a duré trois ans à Lomé au Togo.

Après son Baccalauréat et deux ans passées à étudier la Gestion, elle décide de participer au concours pour la formation des orthoprothésistes au Togo et elle est admise avec brio.

En effet, Massitan qui a été victime de la poliomyélite depuis sa plus tendre enfance a toujours eu pour ambition de devenir orthoprothésiste. Lorsqu’elle allait à chaque fois au centre pour la confection de ses prothèses, elle murissait l’idée de pouvoir travailler un jour dans ce domaine pour aider à son tour tous ceux qui vivent la même situation qu’elle.

À ce jour, Massitan fait partie du personnel du centre d’appareillage Père Bernard Verspieren et touche un salaire mensuel minimum de 125 000f cfa.

En plus d’être une bonne orthoprothésiste, Massitan sait être aussi une très bonne ménagère à la maison où elle vit avec sa mère. Elle sait concocter de très bons mets et tenir la maison propre.

Sa mère a toujours été fière de l’avoir comme fille car elle a su dépasser sa situation de handicap et cela a été possible grâce au soutien de toute sa famille.

Aujourd’hui, le rêve de Massitan est d’ouvrir un centre d’appareillage pour les personnes Handicapées.

Elle dit : "Malgré son handicap, on peut réussir à aider et soulager par son métier d’autres personnes handicapées ;
Notre handicap ne doit pas nous empêcher d’aider d’autre personnes handicapées."

Katoucha

Recherche sur


Bulletin

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez par e-mail l'actualité