fr

fr

Actualités

Les ratifications de la CDPH en Afrique de l’Ouest

[fr]Parmi les 10 ratifications enregistrées depuis le début de l’année par le Secrétariat de la Convention, 6 sont le fruit de pays africains, dont 3 ouest-africains. [en]6 out of the 10 ratifications registered with the Secretariat of the Convention since the beginning of the year were by African countries (among whom 3 are West African).

Saluons en premier lieu les pays ouest-africains, membres du projet DECISIPH : le Bénin et le Libéria, petits derniers du projet [1] , qui ont fini par transmettre les décisions de ratification au Secrétariat. Le Bénin, dont le parlement avait autorisé la ratification le 26 août 2011, a vu sa ratification enregistrée le 5 juillet 2012 . Au Libéria, où la convention avait été ratifiée par le parlement dès le 9 septembre 2008 et signée par le Président le 6 octobre 2008, ce n’est qu’au 26 juillet dernier que la ratification a officiellement été déposée au Secrétariat de la convention.

En Afrique de l’Ouest toujours, le Cap-Vert, autre pays membre de la Communauté des Etats d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), avait auparavant ratifié la convention le 10 octobre 2011. En 2012, le Ghana a ratifié la convention le 31 juillet et la Mauritanie, pays voisin, souvent considéré comme ouest-africain, mais retiré de la CEDEAO, a fait enregistré la ratification par le Secrétariat le 3 avril. Un peu plus loin sur le continent, le Mozambique et Djibouti ont eux aussi ratifié la convention, respectivement les 30 janvier et 18 juin 2012.

A ce jour, la convention enregistre donc 153 signatures et 119 ratifications, et le protocole facultatif, 90 signatures et 72 ratifications.

Ratification de la CDPH en Afrique de l’Ouest
Ratification de la CDPH en Afrique de l’Ouest

Recherche sur


Bulletin

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez par e-mail l'actualité