fr

fr

Actualités

Les personnes sourdes de la Guinée en difficulté

En Guinée, les difficultés des personnes sourds sont énormes depuis des années. Certains principaux difficultés sont ci-dessous : Manque d'infrastructures scolaires, chômage, manque d'interprétation, manque d'assistance sanitaire, manque d'accès à l'hôpital et la justice.

En République de Guinée les difficultés sont énormes pour avoir l’égalité de chance, car ils restent toujours irrémédiable entre autre « le manque d’infrastructures scolaires qui depuis 1964, une seule école a été construite par les Américains jusqu’à nos jours, beaucoup d’enfants personnes sourds qui vivent à l’intérieur du pays ne bénéficient pas de l’éducation scolaire ni la langue des signes pour un droit indéniable a tous citoyens ; Une langue qui leur sont principalement destinés pour faciliter la communication avec leur frères ou sœurs sourds. Les parents des personnes sourds n’ont pas les moyens pour envoyer leur enfant sourds dans la capitale du pays où se trouve l’unique école des personnes sourdes ».

De plus remarquable, certains parents qui vivent dans la capitale, ne semble pas avoir l’amour sincères pour leur enfant sourds. d’où ils préfèrent les envoyés à l’école des sourds pour se décharger de toute leur responsabilité. Ainsi, les encadreurs de cette unique école supports toutes les caprices des enfants sourds tout seul et l’école
devient comme un magasin où on encaisse les personnes sourdes pour se libérer des responsabilités de parents.

Même ceux qui ont été scolarisés sont limitées de poursuivre leurs études secondaires par manque d’enseignants compétent à leurs niveaux d’études.
Donc après avoir eu leur certificat d’études élémentaires n’ont pas où aller pour continuer leur études sachant qu’ils ont envie d’étudier ou peuvent faire autre chose s
, mais malheureusement Beaucoup sont abandonnés à eux-mêmes car ils se sentent comme des personnes haï ,pas aimer dans leur propre famille ou pas une
personne importantt , bref exclu dans la vie en société .

Certains personnes sourdes se sentent maltraité dans leur propre famille par l’injustice
Bon nombres reste en chômage, pratique la mandicité ou délinquance, d’où pour d’autres personnes ils sont considérés comme des personnes plus vulnérables.

Y’a d’autres facteurs qui frappent cette unique et pauvre école des sourds, c’est que y’a des enseignants souffrant(e)s de certains maladies mais font d’énormes sacrifices pour pouvoir se rendre au travail pour ne pas que les enfants qui viennent à l’école ne perde pas leurs cours.
Y’a d’autres enseignants sourds qui ,sont près à la retraite.la direction de cette école continue à taper tout les portes pour venir aux secours si n’ont cette école ne pourra plus fonctionner par manque d’enseignants compétent à son niveau.

Par ailleurs l’école des sourds a besoin d’améliorer la formation en langue pour dispenser une bonne formation pour les enfants en difficultés auditifs. La langues des signes Guinéenne est certainement en retard au niveau international de la langue des Signes.

justice sont autre facteur qui font souffrir les les personnes sourds en général.car la manque d’interpréte pause problème toujours.
. À l’hôpital c’est une casse tête pour les docteurs ou les médecins qui doivent faire la consultation pour les personnes sourds .

D’autres personnes sourdes qui ont la chance de trouver un emploi eux aussi ont toujours les mêmes problèmes de communication avec leur patron qui ne comprend pas la langue des signes.

Souvent les multiples questions se posent chaque jour mais on n’a pas toujours besoin d’accuser l’un ou l’autre dans cette tragédie mais plutôt pour remédier cette problème au niveau du gouvernement, les parents des personnes sourdes et les personnes sourdes eux-même.

Recherche sur


Bulletin

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez par e-mail l'actualité