fr

fr

Activités

Les bras chargés de kit, masques, dispositif...

Les bras chargés de kit, masques, dispositif de protection et de lavage des mains. L'organisation non Gouvernementale Regard Fraternel était aux côtés des enfants et parents Handicapés dans la commune d'abomey calavi au Bénin pour sensibiliser sur la pandémie du covid 19.

L’Ong ’’REGARD FRATERNEL’’ continue son apogée aux côtés des populations vulnérables du Bénin. Ce samedi 4 avril 2020, une équipe conduite par le Directeur exécutif s’est rendue dans les localités de Kansoukpa et de Atadjè dans la commune d’Abomey-Calavi avec les mains chargées.

Se mettant dans la danse aux côtés du gouvernement béninois pour lutter efficacement contre la propagation de la pandémie du coronavirus, le DE Jean-Damascène Fagnihoun et ses collaborateurs sont allés offrir aux populations de Kansoukpa et de Atadjè, des kits de lave-mains, des tricycles pour la mobilité des personnes handicapées et des vivres aux orphelins.

Ces kits de lave-mains notamment, seront disposés à des endroits stratégiques pour permettre aux populations de se laver les mains convenablement et régulièrement afin de mieux prévenir la pandémie du Covid-19.

La cérémonie de remise de don a eu lieu en présence des chefs quartier, des conseillers locaux et des collaborateurs de la direction exécutive de l’ONG REGARD FRATERNEL’’.
À la réception de ces matériels de ’’sauvetage’’ en ces moments critiques, les bénéficiaires ont manifesté leur reconnaissance et leur gratitude à l’égard de ’’REGARD FRATERNEL’’ et de son partenaire ’’TIME FOR LIFE’’ en collaboration avec la Fondation Liliane à travers les sœurs OCPSP/SSPH, pour les œuvres charitables dont elles font toujours montre aux côtés des populations vulnérables sur toute l’étendue du territoire béninois.

À l’occasion, le Directeur exécutif de ’’REGARD FRATERNEL’’, Jean-Damascène Fagnihoun, a déclaré : ’’que cela soit confinement ou cordon sanitaire, il y a toujours des conséquences. En fait, nombreuses sont parmi les populations qui trouvent leur gagne pain de l’un ou l’autre côté du cordon sanitaire actuellement en cours au Bénin. Et qui dit conséquences en de pareilles circonstances veut dire manque de quelque chose. À cela s’ajoute le stress, la psychose véhiculés par des professionnels en médecine autoproclamés des réseaux sociaux, qui véhiculent et vendent la peur aux populations. Alors, si les personnes bien partantes éprouvent assez de difficultés pendant cette période, que dirons-nous de nos frères et sœurs handicapés ? C’est pour cela, que nous avons jugé utile de développer un programme d’urgence qui tourne autour de trois volets à savoir : la sensibilisation pour la prévention, la mise à disposition des lave-mains et enfin l’offre de vivres aux ménages démunies."

Pour finir, le DE a invité les populations à la sérénité et au suivi sans faille des recommandations du gouvernement.

Des témoignages, des engagements pour un usage à bon escient, des soutiens moraux et divers et des remerciements, Jean-Damascène Fagnihoun et son équipe en ont reçu à foison pour les geste utile qu’ils ont fait. Ce qui va, sans nul doute, requinquer l’équipe de ’’REGARD FRATERNEL’’ à continuer par écrire ses pages de l’Ong la plus en vue dans les œuvres sociales aux côtés des populations vulnérables au Bénin.

<> A-t-il conclu.

Marcel Candide HINVY Journaliste spécialisé dans la question du Handicap et des droits Humains

Recherche sur


Bulletin

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez par e-mail l'actualité