fr

fr

Documents

Le traitement du handicap par les médias ouest-africains

DECISIPH/Handicap International, 2010

Les médias sont un levier pour le processus de changement d’attitude générale de la société sur les questions liées au handicap. Les mots et images utilisés dans les médias ont un impact direct, positif ou négatif, sur la vie des personnes handicapées (PH).

Aujourd’hui, le traitement médiatique des questions liées au handicap dans les médias ouest-africains véhiculent, en majorité, des stéréotypes sur les personnes handicapées. La terminologie utilisée est souvent incorrecte (confusion des termes), voire péjorative. Certains types de handicap sont surreprésentés (handicap physique), alors que d’autres, au contraire, ne sont que très rarement mentionnés (handicap mental/psychique, handicaps rares). Bien que les besoins spécifiques des enfants handicapés soient mentionnés, notamment en matière d’éducation, peu d’articles sont consacrés aux femmes, pourtant doublement exposées aux discriminations, du fait de leur sexe et de leur handicap.

De nombreux journalistes présentent toujours le handicap sous le modèle caritatif, où les personnes handicapées (PH) sont des victimes, dépendantes, qu’il faut aider, et un ton dramatique est souvent employé pour appeler à la pitié du lecteur. Au contraire, parfois, c’est
le caractère sensationnel des PH qui est mis en avant, en les présentant comme des superhéros, malgré leur handicap. De plus, la plupart des articles sont plutôt courts et parlent des PH en général, pratiquement sans jamais recueillir de témoignages des PH elles-mêmes ou de leurs familles. Les quelques photos proposées sont essentiellement prises lors des remises des dons des autorités ou des ONG.

Cependant, la source principale des informations reste les associations et fédérations de PH. C’est donc une opportunité pour elles de faire passer un message correct, objectif et inclusif sur la situation des PH. De plus, on constate que les droits des PH
constituent le sujet principal de l’article dans la moitié des cas, ce qui prouve que l’approche basée sur les droits commence à être inscrite à l’agenda des médias, même si peu d’articles font référence aux textes législatifs spécifiques aux droits des PSH. C’est maintenant le rôle
des Organisations de Personnes Handicapées de concentrer leurs efforts dans cette direction, afin de sensibiliser et d’appuyer les médias pour qu’ils renforcent et développement une couverture médiatique de qualité sur les questions liées au handicap.

fr

Télécharger

Recherche sur


Bulletin

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez par e-mail l'actualité